11 Mai 2018

Guinée: Vers une journée sans pain ?

Invités de l'émission hallein fop du jeudi 10 mai 2018, les présidents de l'association des boulangers de la région et de la préfecture ont tenté d'éclairer la lanterne des citoyens sur la question.

Fodé Kaba président de l'association régionale estime que ce n'est en prélude d'une quelconque grève, c'est juste pour un besoin d'assainir nos fours et aussi marquer un temps de repos car nous en avons besoin comme les autres professions.

A la question de savoir si ce n'est pas là les signes visibles d'une crise qui profile à l'horizon Bobo mouynay, le président des boulangers et pâtissiers de la préfecture de Labé rajoute :

« récemment quand nous avons nourri le dessein de protester contre la mauvaise qualité de la farine locale et contre la régularité de la mesure les citoyens nous ont apporté le soutien mais ont souligné le manque de propreté de nos installations alors on a décidé et la décision est parti de l'union nationale et nous soutenons. »

Seulement, les deux responsables ont affiché une différence sur un point la continuité de l'opération pour le président préfectoral Bobo Mouynay à compter du 11 mai chaque vendredi cet assainissement devra se faire pour Fodé Kaba que ce 11 mai.

Aussi Bobo Mounay qui était de la délégation qui a rencontré Alpha Condé a rapporté que le président était noir de colère quant ils sont arrivés au palais présidentiel et la seule parole qu'il a prononcée est celle ci :

« Sakho tu veux te foutre de moi ? » en s'adressant au président de l'union national avant de bouder et de retrancher dans ses bureaux, il faudra la médiation de certains conseillers pour le ramener rencontrer les délégations venues de l'intérieur.

En essence les boulangers avaient exposé leur difficulté sur la mauvaise qualité de la farine produite en local et sur le poids du sac avant de lui demander de les aider à importer de la qualité .Réponse du locataire de Sékoutoureya : « non ! à moins qu'ils (les producteurs) me signifient leur incapacité à faire du sérieux mais je les obligerai à vous satisfaire. »

Il y a un moratoire de deux mois qui a été accordé aux producteurs de farine pour cerner les efforts qui leur sont demandés et aux dires de Bobo Mouynay depuis la rencontre de Conakry le poids n'est plus trafiqué et la qualité est de retour.

Toutefois, les boulangers estiment qu'ils ont décidé de ne plus produire du pain à plein temps mais seulement de 19h à 6h.

Dans la soirée du jeudi, la ville de Labé a enregistré sa première crise de pain. A 20 heures déjà il n' avait pas moyen de trouver une seule miche en vente.

Guinée

La Côte d'Ivoire et la Guinée rendent l'âme

L'élimination des Eléphanteaux va encore faire jaser dans toute la Côte d'Ivoire du football. La… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.