13 Mai 2018

Ile Maurice: Le Goulet - Une chienne brûlée vive

Scène d'horreur sur la plage du Goulet, à Baie-du-Tombeau. Reda Chamroo a découvert, le 4 mai, une chienne qu'il avait sauvée des rues, dans un état critique.

Elle avait été brûlée vive. Sa peau tenait à peine sur ses os fragiles. «Elle n'a plus de peau et ne peut même pas dormir», dit Reda Chamroo, fou de rage.

Il raconte avoir ramassé la chienne dans la rue. «Elle était un chien errant», explique Reda Chamroo. «Elle avait une petite blessure à la tête quand je l'ai trouvée.»

Il l'a aussi fait stériliser. «Deux personnes qui travaillent au cimetière à Riche-Terre avaient affirmé vouloir l'adopter et en prendre soin», soutient Reda Chamroo. Heureux d'avoir trouvé une famille pour la chienne, il la leur a remise.

Deux jours après, voulant prendre des nouvelles de la chienne, Reda Chamroo se rend chez les deux individus. Sur place, ils lui disent que l'animal est décédé.

«Mo pa ti pé kapav krwar sa. Je leur ai posé plusieurs fois la question. Et ils ont fini par avouer l'avoir abandonnée sur la plage du Goulet», raconte-t-il.

Après avoir cherché un moment, il aperçoit finalement la chienne. Là, c'est l'horreur. Elle avait été brûlée vive avec de l'acide. Le soir même, elle a été prise en charge par des vétérinaires.

Reda Chamroo l'a ensuite emmenée chez lui. «Elle est sous sérum et doit prendre plusieurs médicaments sur une base régulière», explique Reda Chamroo, qui l'a recueillie chez lui. Elle peut difficilement rester en place, mais les vétérinaires affirment que son état de santé est désormais stable.

Quant aux deux individus à qui il avait remis la chienne, ils affirment l'avoir abandonnée, mais réfutent catégoriquement l'avoir maltraitée. Toutefois, Reda Chamroo ne compte pas laisser les auteurs de cet acte horrible s'en sortir. «C'est juste inhumain, je ne vais pas rester les bras croisés», prévient-il.

«Des actions doivent être prises au plus vite.» D'ailleurs, une plainte en ce sens sera faite au poste de police de la localité, prochainement, indique-t-il.

Ile Maurice

L'addiction aux jeux vidéo désormais considérée comme une maladie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît désormais l'addiction aux jeux vidéo,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.