14 Mai 2018

Cameroun: Ecotourisme dans les aires protégées - Des conservateurs outillés

Ils ont suivi un atelier le week-end dernier sur les techniques d'accueil, de guidage, de présentation des statistiques, entre autres.

Ils venaient de diverses aires protégées du pays. Ils sont venus se faire former dans les techniques d'accueil, de guidage, de secourisme, de collecte et de présentation des statistiques. C'est Bello Bouba Maïgari, ministre d'Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs (Mintoul) qui a officiellement lancé l'atelier de formation de deux jours à l'hôtel Prodiges dans une localité de Nkol-Afamba.

Le principal objectif de cette rencontre était le renforcement de la collaboration entre le Mintoul et le ministère des Forêts et de la Faune (Minfof) afin que la qualité des services touristiques dans nos parcs nationaux s'arrime aux standards internationaux.

« L'écotourisme qui est une très grande potentialité touristique de notre pays est très fragile. Et si on ne développe pas la protection des aires protégées, nous perdrions très rapidement leurs valeurs », a précisé Bello Bouba Maïgari.

Pour Benjamin Sock, conservateur du parc national de Campo Ma'an, cette réunion arrive à point nommé. « Cet atelier va nous permettre de connaitre les techniques de guidage mais il y a surtout cet aspect sur les statistiques.

Au Cameroun, on a ces difficultés de maitriser le nombre de visiteurs qu'il y a dans nos aires protégées. C'est en fait une prise en compte de l'écotourisme qui est plus développé dans les aires protégées et qui est aujourd'hui reconnu », a indiqué ce conservateur.

En fait, dans le but de booster le secteur touristique camerounais, le développement de l'écotourisme dans les aires protégées apparait comme une nécessité. D'où la signature d'une plateforme de collaboration entre le Mintoul et le Minfof.

La formation des conservateurs et des points focaux regionaux est donc l'une des premières matérialisations de cette coopération.

Cameroun

Crise anglophone - Un camion des Brasseries du Cameroun pillé puis incendié par les personnes non identifiées

Des informations concordantes confirment qu'hier mardi, un camion des Brasseries du Cameroun, a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.