14 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Audit judiciaire de la FIFA - Voici la position de la FIF

La FIF dénonce la nature de l'audit judiciaire que veut faire la FIFA. Hier au siège de la fédération à Treichville, Me Raux Athanase, le président de la commission juridique de la FIF et membre du comité exécutif de l'instance fédérale, a animé une confé- rence de presse pour dénoncer la pertinence de cet audit de l'instance mondiale du football.

Le conférencier a indiqué que la FIF a reçu un courrier de la FIFA en date du 27 avril dernier lui demandant d'effectuer un audit judiciaire. Raux Athanasse a fait savoir que la fédération, en réponse à ce courrier de notification, a adressé un autre à la FIFA le 30 avril dernier pour dénoncer la nature de l'audit. Il a indiqué dans ce courrier deux préalables.

Le premier porte sur la nature de l'audit. Le juriste a expliqué que le courrier de la FIFa parle d'audit judicaire. Or, dit-il, un audit judicaire ne peut être organisé que dans le cadre d'une procédure judiciaire.

Ce qui, selon lui, n'est pas le cas. Il soutient qu'aucune notification d'un audit organisé par une quelconque juridiction n'a été notifiée au président Sidy Diallo et son comité exécutif. Le second préalable concerne le fondement de l'audit.

Le président de la commission juridique a révélé que dans le courrier, il est indiqué que l'audit se fera conformément à l'article 17 du règlement du programme FIFA for World qui porte sur le développement du football. Le conférencier s'est dit étonné d'un audit portant sur ce programme. Il a laissé entendre que seuls les fonds octroyés par la FIFA dans le cadre de ce projet peuvent faire l'objet d'un audit.

Selon lui, depuis 2016, date de la mise en place dudit projet, la FIF n'a reçu aucun fonds de la FIFA pour ce programme. « Comment peut-on auditer des fonds qu'on n'a pas octroyés ?

Par définition tout ce qui est judiciaire touche aux tribunaux. C'est-à-dire un audit organisé dans le cadre d'une procédure judiciaire dont sont saisis les tribunaux », a expliqué le confé- rencier.

Ajoutant que depuis le 30 avril, la FIFA n'a pas encore donné de réponse aux deux préalables. Raux Athanase a également indiqué que l'instance fédérale du football ivoirien a reçu le 9 mai dernier un courrier du cabinet d'audit de la FIFA qui vient auditer la FIF le 14 mai. Me Raux a dit ne pas comprendre que cet audit porte sur les points évoqués par les dissidents.

Le conférencier a affirmé que la FIFA veut auditer sur les fonds que l'Etat octroie à la FIF depuis 2012 et sur celui portant sur les contrats de Canal+.

Il a martelé que la FIFA va au-delà de ses prérogatives en voulant auditer sur des fonds qu'il n'a pas octroyé. Pour terminer, il a indiqué que la FIF va envoyer un second courrier pour être situé sur le fondement juridique de cet audit.

Cote d'Ivoire

Emprisonnement infligé à Nayanka Bell

Elle est visiblement sous le choc et n'en revient pas encore. Pour Nayanka Bell, le verdict du litige foncier qui… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.