14 Mai 2018

Angola: Les autorités sanitaires intensifient des mesures de prévention de l'Ebola

Mbanza Kongo — Les autorités sanitaires au poste frontalier de Luvo, district de Mbanza Kongo, Zaire, ont intensifié ces derniers jours, le contrôle des citoyens provenant de la République démocratique du Congo (RDC) pour le dépistage des cas symptomatiques possibles du virus Ebola.

Cette mesure intervient pour contrer la propagation de l'épidémie qui a retenti dans ce pays voisin de l'Angola, selon le responsable de la promotion de la santé publique, Miguel Diabanza, qui s'est exprimé lundi à l'Angop à Mbanza Kongo.

Il a expliqué que, sur la base de ce dépistage, il sera possible de détecter d'éventuels cas suspects d'isolement immédiat dans un centre préparé à cet effet dans cette ville frontalière.

Le responsable a rappelé comme principaux symptômes du virus Ebola, fièvre élevée, la diarrhée, des douleurs musculaires, ainsi que des saignements, ce dernier se manifeste dans le stade avancé de la maladie.

Il a assuré que le poste de quarantaine de Luvo, créé en 2015 pour répondre à la première épidémie du virus Ebola apparu en RDC en 2014, dispose des moyens humains et matériels pour répondre aux premiers secours, mettant en évidence l'existence d'équipements biosécurité pour les employés.

Parallèlement à ces mesures, Miguel Diabanza a également indiqué que le secteur dans la municipalité mène des campagnes d'éducation et de sensibilisation de la population sur les soins à observer pour prévenir cette maladie infectieuse.

Les campagnes ont lieu dans les hôpitaux, les centres de santé, les marchés, les églises et les communautés, ainsi qu'à travers les médias.

"En cas de situation suspecte, la population devrait éviter d'entrer en contact direct avec les fluides des patients et communiquer immédiatement aux autorités sanitaires les plus proches", a-t-il conseillé.

Il a mis en garde les fonctionnaires, la police nationale et les autres citoyens vivant dans les zones frontalières à éviter les rapports sexuels occasionnels, se souvenant que la maladie Ebola est également transmise par les sécrétions vaginales et le sperme.

Le poste frontalier de Luvo, situé à 60 kilomètres au nord de la ville de Mbanza Kongo, a une enceinte assez fréquenté par des ressortissants qui viennent au marché transfrontalier, qui a lieu le week-end, du côté angolais et la RDC, tour à tour.

La localité est considérée comme la principale porte d'entrée des citoyens nationaux et étrangers de l'Angola vers le pays voisin, et vice versa.

Angola

Le Président de la République en route pour la France

Le Président de la République, João Lourenço, s'est rendu dimanche, à Paris, pour une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.