15 Mai 2018

Congo-Kinshasa: Épidémie d'Ébola à Bikoro - Quarante-deux cas notifiés

Depuis la survenue de la maladie dans la province de l'Équateur, déclarée le 8 mai par le ministre de la Santé publique, les experts se déploient sur le terrain pour coordonner la lutte afin de réduire le nombre des cas.

La cellule de communication du ministère de la Santé publique a notifié, le 13 mai, dans la soirée quarante-deux cas de fièvre hémorragique signalés dans la région, depuis la déclaration officielle de l'épidémie d'Ébola. Deux de ces cas ont confirmé la maladie d'Ébola, vingt et un sont probables et dix-neuf suspects.

Toutefois, dans le souci de faciliter la compréhension de tout le monde, le ministère de la Santé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont harmonisé la classification des données. La nouveauté, par rapport aux rapports précédents, est l'insertion de la catégorie des cas probables dans lesquels ont été répertoriés tous les décès survenus avant le prélèvement des échantillons. Ainsi, cette catégorie comprend les dix-sept décès historiques mentionnés dans la déclaration de l'épidémie le 8 mai.

Les interventions de lutte contre la maladie à virus Ébola sont coordonnées sur le terrain dans la zone de santé de Bikoro. Avec l'installation des laboratoires mobiles, des prélèvements sont faits et analysés sur place. Sous le leadership du gouvernement, les différents acteurs dont l'Unicef et l'OMS sont visibles sur le terrain pour sensibiliser la communauté à l'adoption des comportements à moindre risque face à l'épidémie ; sensibiliser le personnel soignant, du reste, exposé à la contamination, à respecter les consignes dans la prise en charge médicale des malades... Des matériels sanitaires pour renforcer les soins de santé de base dans les centres de santé locaux ainsi que des kits de protection individuelle destinés aux professionnels de santé en première ligne au front ont été expédiés.

Congo-Kinshasa

Première audience dans le procès du meurtre de l'activiste Rossy Mukendi

Ce vendredi 25 mai s'est ouvert le procès du meurtre de Rossy Mukendi Tshimanga, militant pro-démocratie… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.