15 Mai 2018

Gabon: PRODECE - Améliorer l'employabilité de 6500 jeunes sur une période de 5ans

Les chefs d'entreprises membres de la Chambre de Commerce du Gabon, édifiés à l'occasion de la présentation du Projet de Développement des Compétences et de l'Employabilité (PRODECE).

L'Office National de l'Emploi (ONE) en collaboration avec la Chambre de Commerce du Gabon a présenté aux responsables des Petites et Moyennes Entreprises, les atouts du Projet de Développement des Compétences et de l'Employabilité (PRODECE). C'était dans les locaux de la chambre de Commerce, le Vendredi 11 Mai 2018. La rencontre a réuni plusieurs responsables d'entreprises dans différents secteurs d'activités.

Il existe des offres de formation pouvant permettre à bon nombre de jeunes d'en tirer profit en vue d'un avenir meilleur. Le programme d'apprentissage dont, le ; stage en Entreprise pour les Jeunes (SEJ) et la Formation-Adaptation pour les Jeunes (FAJ), financé par la Banque Mondiale est une alternative au chômage sans cesse croissant dans notre pays.

« Le projet en lui-même est une réponse du gouvernement au problème du chômage des jeunes, il s'articule autour de trois composantes ; la composante extension des offres de formation dans les secteurs de croissance clé de l'économie gabonaise, le programme de développement de l'employabilité des jeunes et le renforcement des capacités institutionnelles qui sont à même d'exécuter les différents dispositifs que l'on construit au niveau de l'ONE, l'ANPI... », a déclaré Benjamin Mouiry Moussavou.

Au cours de cet échange, les responsables des PME ont émis leur préoccupation, ils veulent du projet qu'il soit revu afin que de meilleures mesures de soutien trouvent preneurs.

« La Chambre de commerce est la maison des entreprises, nous avons un vivier d'entreprises dans le secteur du BTP, qui intéresse le PRODECE, l'idée c'est de pouvoir mobilisé les opérateurs économiques qui vont réceptionner ses jeunes afin d'acquérir la compétence qui fera qu'ils deviennent autonomes », a évoqué, le Directeur Général de la Chambre de Commerce, Madame Danielle Cibelle Biwaou.

L'employabilité en perspective destinée aux jeunes du Gabon, une réalité. L'apprentissage, de quoi est-il question exactement ? Il s'agit d'une formation en alternance dans un centre de formation et dans une entreprise destinée aux jeunes sans qualification, de niveau primaire et secondaire déscolarisés et sans emploi.

Cet apprentissage est entièrement gratuit, dure entre 6 et 24 Mois. Il concerne les jeunes âgés de 16 à 34ans pour les métiers de l'hôtellerie, du bâtiment, de l'électronique, de la mécanique, du paramédical, de l'agriculture etc... Les jeunes auront au terme de l'apprentissage, une attestation de fin de formation.

« Nous avons invité les responsables des PME, pour présenter le PRODECE, un projet que nous avons avec la Banque Mondiale qui consiste à améliorer l'employabilité de 6500 jeunes sur une période de 5ans », a déclaré, Séverin Lekoumba.

En rappel, ce projet est mis sur pied avec l'appui de la Banque Mondiale dont le financement est à hauteur de 100 millions de dollars, soit environ 57,5 milliards de FCFA devant servir entre autres ; à la réhabilitation des lycées et centres de formation, au développement des compétences puis à l'amélioration de l'employabilité des jeunes.

Gabon

Formation - « My generation », un programme pour favoriser l'insertion des jeunes dans le monde actif

Né de l'ambition de former au moins 5000 jeunes gabonais dans les domaines des technologies de l'information et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.