15 Mai 2018

Burkina Faso: Palais de la Culture Jean-Pierre Guingané - Un peu d'hygiène, s'il vous plaît !

Le Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané a seulement 7 ans. Il a été officiellement inauguré le 16 juin 2011. Mais un tour là-bas vous permet de voir que le bébé ne soufflera pas sa septième bougie en bonne santé.

Son état physique est tel qu'il fait plus vieux que les salles des conférences et des banquets de Ouaga 2000 (par exemple), qui ont vu le jour à la faveur du sommet Afrique-France, tenu à Ouagadougou en décembre 1996. Jean-Pierre Guingané dont on connaissait la classe ne mérite pas ça.

La fréquentation du Palais se mesure à l'aune des nombreuses publicités de manifestations dans les médias. C'est dire donc qu'il existe au moins une personne qui s'occupe de l'administration des salles. Malheureusement, le manque d'entretien, surtout d'hygiène dans les toilettes est déplorable. Nous passons sous silence, le cas des chaises et autres miroirs détériorés.

Le cas le plus urgent est celui des toilettes qui est un vrai problème de santé publique car pouvant être source de transmission de maladies à ceux qui fréquentent les lieux et, sauf à avoir un besoin particulièrement urgent, beaucoup ne s'y risquent pas.

Nous pensons qu'il ne faut pas se contenter d'encaisser le prix de location et de délivrer des autorisations d'occupation, etc., il faudrait, il faut aussi se préoccuper de l'entretien du cadre, quitte à instaurer une contribution pour cela. On peut aussi exiger la propreté des lieux après usage dans le cahier des charges des locataires. Il y va de l'intérêt de tous. En attendant, la commune de Ouagadougou et la coopération taïwanaise, qui ont entièrement financé ce complexe à hauteur de 1 827 689 216 F CFA, gagneraient à aller voir leur bébé qui est dans un état aussi piteux, seulement 7 ans après sa naissance.

Burkina Faso

Le Burkina Faso rompt ses relations diplomatiques avec Taiwan

Selon le ministre Alpha Barry, depuis 1994, le Burkina entretient des relations de coopération avec Taiwan. Mais… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.