16 Mai 2018

Sénégal: Thiès - 100 jeunes formés en topographie reçoivent leurs attestations

Thiès — Quelque 100 jeunes des régions de Thiès et Diourbel ont reçu, mardi, leurs attestations de fin de formation en topographie lors d'une double-cérémonie consacrant aussi le lancement d'une formation au code de la route, à l'intention de 150 conducteurs de mototaxis, a constaté l'APS.

La formation en topographie a concerné 200 jeunes de Diourbel, Kolda, Sédhiou et Thiès à raison de 50 bénéficiaires par région. Les conducteurs de mototaxis sont eux issus des régions de Diourbel, Kolda et Thiès.

Ces formations sont initiées par le Fonds de financement de la formation professionnelle (3FPT), en partenariat avec le Centre de formation et de perfectionnement des travaux publics (CFPTP) et le Conseil national de la jeunesse.

Le directeur général du 3FPT, Dame Diop a assuré que la structure qu'il dirige accompagnera les jeunes topographes dans la formation en logiciel particulier pour répondre à leur demande formulée lors de la rencontre organisée à l'auditorium de l'université de Thiès.

Le directeur général du CFPTP, Djibril Thiaw a, pour sa part, indiqué que ces jeunes topographes sont "immédiatement opérationnels" et peuvent travailler dans le bâtiment, les infrastructures routières, les chemins de fer, etc.

Le 3FPT va doter les jeunes conducteurs de mototaxis qui prennent part à cette session de gilets et de casques, a promis M. Diop.

Le maire de Thiès, Talla Sylla a saisi l'occasion pour appeler tous les citoyens de la cité du rail qui en ont les moyens à apporter leur contribution à la formation des conducteurs de mototaxis.

"Ce n'est jamais suffisant malgré les sessions de formation déjà organisées à leur intention" a dit Talla Sylla qui fait remarquer que "sans formation, ces conducteurs sont un danger pour eux-mêmes, pour leurs passagers et pour tous les usagers de la route".

La région de Thiès avait enregistré 62 décès et 1.043 blessés par des accidents de la route, en 2017. En 2013, elle avait battu un "record national" avec 107 décès, a noté Ousmane Dione, consultant au Cabinet assistance et prévention routière (CAP) qui faisait une présentation sur le sujet.

Quelque 330 personnes ont été formées dans la région de Thiès pour un montant de 348 millions de francs CFA, sur financement du 3FPT, a dit Dame Diop.

Il s'agit de membres des chambres consulaires, des organisations de femmes, entre autres acteurs. Sur l'ensemble du territoire national, ils sont à ce jour 10.723 jeunes à suivre des formations dans des écoles, aux frais du 3FPT, a poursuivi Dame Diop.

Sur ce quota, la région de Thiès compte 537 jeunes bénéficiaires, pour un montant de 173 millions frs CFA.

Le ministère en charge de la Formation technique et professionnelle a injecté une enveloppe de 4 milliards de frs CFA dans la formation des jeunes, conformément à la "vision" du président de la République, a relevé M. Diop.

Sénégal

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.