16 Mai 2018

Afrique de l'Ouest: Vers une Zone économique spéciale entre le Mali, le Burkina et la Côte d'Ivoire

Une Zone économique spéciale va voir le jour prochainement entre les régions de Sikasso au Mali, Korogho en Côte d'Ivoire et Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. Le principe a été entériné lundi 14 mai à Sikasso entre les trois Premiers ministres de ces pays. Le but est de dynamiser l'activité économique transfrontalière en offrant aux entreprises de la région des conditions avantageuses.

Transformer les frontières en des moteurs de croissance, voilà l'ambition affichée par le Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. En d'autres termes, les entreprises qui voudront investir dans les régions frontalières de Korogho, Sikasso et Bobo-Dioulasso se verront offrir des avantages.

Pour l'instant, les trois pays ont posé le cadre de la Zone économique spéciale et devraient dans les mois qui viennent en définir les modalités précises. Il s'agira probablement d'avantages fiscaux et d'incitations financières, et sans doute aussi de projets communs aux trois pays, projets publics ou partenariat public-privé.

Ces trois pays qui appartiennent à l'espace UEMOA appliquent déjà la libre circulation des hommes et des biens, mais les échanges transfrontaliers ont encore un fort potentiel de développement, explique un haut fonctionnaire ivoirien. Agriculture, mines, mais aussi industries de transformation et services pourraient largement bénéficier d'une intégration accrue. Ira-t-on vers une zone franche ? C'est-à-dire exempte de taxes et impôts ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais l'idée est sur la table. Ce serait en tous cas un signal fort, estiment des chefs d'entreprise de la région.

Mali

Usine de produits pharmaceutiques de Sanankoroba - 30 milliards de F CFA pour la réalisation de cette infrastructure

Cette indication chiffrée a été donnée lors de la récente inauguration de l'usine de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.