16 Mai 2018

Sénégal: Diourbel - Mort de l'étudiant Fallou Séne, sa famille réclame son rapatriement

Patar, localité située dans le département de Diourbel, est dans le choc depuis l'annonce de la mort de Fallou Sène, étudiant tué par balle lors des échauffourées ayant éclaté entre étudiants de l'université Gaston Berger de Saint Louis et les forces de l'ordre. C'est la tristesse et la consternation à la maison mortuaire.

La famille du défunt étudiant réclame le rapatriement du corps dans les plus brefs délais. Mamadou Sene, oncle paternel de Fallou Sene, affirme : « nous voulons le rapatriement immédiat de la victime ». Non sans témoigner que « Fallou est un garçon respectueux qui n'a jamais manqué de respect à ses parents ».

Dans le quartier de la victime, l'émotion était à son comble. Des pleurs fusent de partout. Les témoignages sont unanimes. « C'était un garçon très sérieux qui respectait tout le monde. Ces anciens professeurs sont actuellement sous le choc », nous confie Serigne Mbacke Diouf, enseignant. Avant de poursuivre : il aidait son papa dans les travaux champêtres et dans la gestion de la famille .

Apres l'étudiant Bassirou Faye tué dans les mêmes circonstances, c'est autour de Fallou Sene de subir le même sort. Un coup dur pour le département de Diourbel qui continue de payer un lourd tribut dans les affrontements entre étudiants et forces de l'ordre dans les universités publiques sénégalaises.

Mis au parfum de la triste nouvelle, les étudiants de l'université Alioune Diop de Bambey ont barré la route nationale 3 pendant des heures pour protester contre la mort de leur camarade.

Sénégal

Les politiques multiplient les surenchères après la mort de Fallou Sène

Au Sénégal, la mort de l'étudiant Fallou Sène, tué par les forces de l'ordre il y a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.