16 Mai 2018

Burkina Faso: Fonction publique - La conférence sur les rémunérations du 12 au 14 juin

Le Conseil des ministres du mercredi 16 mai 2018 a décidé de la tenue, du 12 au 14 juin prochain, de la conférence sur les conditions de rémunérations des agents publics de l'Etat, de conférer le titre d'association d'utilité publique à plusieurs organisations, etc.

La conférence sur les conditions de rémunérations des agents publics de l'Etat se tiendra, du 12 au 14 juin 2018. L'information a été donnée par le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, au titre des communications orales, du Conseil des ministres du mercredi 16 mai 2018.

Il a indiqué que cette conférence, qui intervient en fin de processus, va permettre aux différents acteurs de prendre de grandes décisions. L'hebdomadaire réunion des membres du gouvernement a également autorisé les titulaires de diplôme de licence à prendre part aux concours de la Fonction publique initialement réservés aux détenteurs de maîtrise, en attendant la mise en place du régime interministériel des métiers.

Le ministre Dandjinou a expliqué que cette mesure vise à éviter tout goulot d'étranglement et ce, parce qu'il n'existe plus dans le système Licence master doctorat (LMD), le diplôme de maîtrise.

Le Conseil des ministres a, en outre, adopté un décret portant nomination des membres du bureau de la Commission nationale des droits humains (CNDH). Le porte-parole du gouvernement a précisé que ces nominations, prévues par la loi, ne sont qu'une formalité parce que la commission avait elle-même déjà désigné ses membres.

Ce qui a permis au ministre de la Communication d'affirmer que ces nominations ne sont pas de nature à entacher l'indépendance de la CNDH. Au titre du ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, le Conseil a adopté des rapports, faisant de quatre associations d'utilité publique.

Parmi elles, il y a le Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) ; SOS Sahel. L'association Rêve plus et responsabilité, Espoir vie et solidarité bénéficie également de cette reconnaissance du gouvernement pour son engagement depuis une vingtaine d'années dans la prise en charge de la prévention du VIH/Sida, de certains groupes vulnérables, victimes de stigmatisation, tels que les toxicomanes, les homosexuels, a détaillé le ministre porte-parole du gouvernement.

La fondation Lucie Kaboré / Traoré qui lutte pour la promotion des veuves et des orphelins au Burkina Faso fait partie des associations bénéficiant de cette reconnaissance de l'exécutif burkinabè.

Ce dernier a, par ailleurs, adopté un plan sur la période 2018-2022 permettant de recruter 290 agents sur concours directs et 594 autres dans le cadre des mesures nouvelles pour le ministère de l'Eau et de l'Assainissement. Rémis Fulgance Dandjinou a justifié ce recrutement par le déficit de personnel créé par la scission du ministère en charge de l'agriculture et de l'hydraulique en deux départements distincts rendant quasiment impossible le fonctionnement des directions régionales de l'Eau et de l'Assainissement.

Le besoin en personnel est également dû à celui dans le domaine de l'assainissement et d'approvisionnement en eau au profit des populations. Le Conseil des ministres, selon le ministre Dandjinou, a présenté ses condoléances à la famille du préfet de Oursy, Patrice Kaboré, tué par des assaillants dans la nuit du 14 mai 2018.

Répondant à un journaliste sur l'inaction du gouvernement dans le Sahel, Rémis Fulgance Dandjinou a indiqué qu'un procès injuste est fait à l'exécutif. Avez-vous vu ce que les forces de défense font, ce qui a été empêché, le nombre de personnes interpellées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ?

S'est-il interrogé. Sur les délestages, le porte-parole du gouvernement a indiqué que la centrale solaire de Zagtouli n'injecte que 29 mégawatts sur les 33 attendus dans la journée en raison des déperditions et de l'absence de batteries.

Burkina Faso

Le Burkina Faso rompt ses relations diplomatiques avec Taiwan

Selon le ministre Alpha Barry, depuis 1994, le Burkina entretient des relations de coopération avec Taiwan. Mais… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.