16 Mai 2018

Burkina Faso: Salam du Ramadan - Jeûner, un acte spirituel recommandé

Photo: Togonews
Ramadan

Les fidèles musulmans du Burkina débutent ce jour,17 mai 2018, le mois de Ramadan. 9e mois du calendrier hégirien, c'est le mois saint par excellence. Pour réussir ce mois béni, nous vous proposons les fondements de ce quatrième pilier de l'islam.

La base des actes et pratiques du musulman, c'est le Coran ensuite, les paroles, faits et pratiques de l'envoyé d'Allah. Et dans le Coran au chapitre 2 verset 183, Allah dit : «Ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyam comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété».

De là vient la légalité du jeûne de même que l'objectif poursuivi par cet effort du croyant, l'attachement aux devoirs et pratiques de la religion. Comment se fait le jeûne ?

Le jeûne du mois de Ramadan est le fait d'arrêter de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles de l'aube jusqu'au coucher du soleil.

Il s'étale sur une durée de 29 ou 30 jours et le croyant est appelé à faire de bonnes actions, à resserrer les liens avec ses proches, de ne pas proférer des insultes ou de mentir. Le musulman jeûneur, s'il est provoqué par une tierce personne ne doit pas céder à la bagarre.

Les exceptés

A côté de ces interdits, certaines pratiques sont des idées reçues. Par exemple, il est autorisé de se ronger les ongles, les mères peuvent allaiter et les pratiquants peuvent avaler leur salive.

S'il y a des actes interdit au cours du jeûne, il est possible qu'il y ait des gens qui ne puissent pas suivre ces interdictions. Autrement dit, qui peut être excusé de jeûner bien qu'il soit musulman.

Le jeûne du Ramadan est obligatoire pour tout musulman responsable (pubère et possédant toutes ses facultés mentales), ayant la capacité de jeûner, résident, car le voyageur n'est pas dans l'obligation de le faire. Allah rappelle dans le Coran chapitre 4 verset 29, « Ne vous suicidez pas, Dieu est plein de compassion pour vous ».

Dans cet élan, certaines personnes sont exemptées de jeûner. Au nombre de ces personnes les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes âgées ou malades ou encore les enfants. Si les femmes en période de menstrues ne peuvent pas suivre le Ramadan, elles devront jeûner à une période ultérieure pour "rattraper".

L'intention de jeûner, une obligation

En islam, il est impératif de prendre l'intention de jeûner, avant le début du jeûne. Dans le cas contraire, le jeûne n'est pas valide. Celle-ci doit se faire la veille.

En savoir plus

Ramadan - Début du mois de jeûne ce jeudi

Le croissant de la lune ayant été aperçu, ce mercredi 16 mai, le mois sacré du ramadan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.