17 Mai 2018

Mali: Socièté - Les cheminots envisagent de paralyser Bamako

A l'issue de l'Assemblée générale qu'ils ont organisée, mardi, les cheminots ont décidé de mener une opération escargot pour paralyser la circulation aujourd'hui mercredi. Ils réclament au gouvernement 4 mois d'arriérés de salaires.

Les cheminots sont à quatre mois d'arriérés de salaires. Mardi, ils ont organisé une assemblée générale pour appeler à la mobilisation afin que le gouvernement comprenne qu'ils sont au sérieux.

Ce mercredi ils ont décidé de faire une opération escargot afin de paralyser la capitale. Cette opération consiste à barrer la route par les rames du train au niveau de la gare routière, de l'Assemblée nationale jusqu'à Korofina.

Les cheminots disent avoir choisi cette voie après avoir cherché vainement à rencontrer le ministre de l'Economie et des Finances et le Premier ministre pour leur exposer la situation catastrophique qui règne au sein de Transrail.

Ce service ne dispose que d'un seul train voiture avec une seule locomotive. Les travailleurs du rail ne comprennent pas pourquoi l'Etat malien leur tourne le dos. Cette opération escargot intervient après une marche sur la Primature avortée mardi.

Mali

Usine de produits pharmaceutiques de Sanankoroba - 30 milliards de F CFA pour la réalisation de cette infrastructure

Cette indication chiffrée a été donnée lors de la récente inauguration de l'usine de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.