17 Mai 2018

Cameroun: Ramadan 2018 - C'est parti

Photo: Togonews
Ramadan

Les fidèles de la communauté musulmane ont entamé hier le jeûne du mois sacré dans la prière.

C'est bel et bien parti pour le jeûne du mois de Ramadan pour la communauté musulmane. Dans les lieux de prière et les familles, les responsables religieux et les fidèles sont rentrés dans ce mois sacré avec dévotion et foi en Allah, pour que ces trente jours de jeûne se passent pour le mieux.

A la grande mosquée centrale sise au quartier Briqueterie à Yaoundé hier, l'Imam Mohaman Saminou est assis sur la grande place. Des fidèles entrent et sortent. Certains, assis un peu plus loin, devisent.

Pas grand monde en réalité en cette mi-journée. Pour ce début de jeûne du mois sacré de ramadan, troisième pilier de l'islam, il a mis un point d'honneur à prendre certaines dispositions.

« Nous obéissons à Allah qui nous demande en cette période, de nous abstenir de tout péché. C'est ainsi que depuis ce jour, chaque prêche accompagne la purification de tous. Nous expliquons la parole d'Allah aux fidèles tous les jours de 14h à 16h et de 20h à 23h.

A partir du 21 de ce mois, les fidèles seront là de 1h du matin à 5h, jusqu'à la fin du jeûne », explique-t-il. Et pour tenir ce rythme, pas question de se démobiliser.

« Allah nous met à l'épreuve et chacun doit se préparer pour réussir à passer ce cap. Nous sommes conscients des problèmes que les uns et les autres peuvent avoir. C'est pour cela que nous mettons à la disposition des fidèles démunis, 250 rations alimentaires chaque jour afin qu'ils ne succombent pas à la tentation », révèle l'Imam.

L'accent est également mis pendant ce mois, sur la prière pour la paix au Cameorun. Pour l'Imam Mohaman Saminou, « le prophète demande d'aimer son pays, l'islam le recommande. Si le pays n'est pas en paix, nous aussi nous ne le serons pas. Pas besoin qu'on nous le demande, c'est notre devoir d'œuvrer pour la paix ».

Dans les familles au quartier Briqueterie par exemple, des dispositions sont prises pour franchir ce mois difficile. Chez Midjiawou Oumarou, c'est place à la prière et au respect des préceptes de l'Islam.

« Il s'agit pour moi de délivrer aux miens les messages essentiels et valeurs en ce mois sacré. Je vais mettre la paix au centre de nos méditations », dit le chef de famille. Un leitmotiv déclamé par bien d'autres pour passer ce cap, avec le concours de toute la communauté.

C'est ainsi qu'à la mairie de Yaoundé V, le maire Yvette Claudine Ngono Etoundi Ayissi, a mis à la disposition des fidèles musulmans, 86 sacs de riz, 60 cartons de sucre et 60 cartons d'huile. « C'est un mois d'intenses prières pendant lequel Dieu écoute le plus nos prières.

Nous connaissons les difficultés auxquelles est confronté notre pays et les pressions que ces troubles peuvent causer dans nos communautés. Il est important d'accompagner ces fidèles et leur donner nos intentions de prière, celles du vivre-ensemble et de paix pendant cette période de Ramadan », a confié le maire. Ne reste plus, à tous, qu'à leur souhaiter bon vent.

En savoir plus

Avantages et mérites du jeûne

En Islam, le jeûne musulman peut être subdivisé en trois degrés et comporte non seulement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.