17 Mai 2018

Afrique: Banque Mondiale - Makhtar Diop nommé Vice Président pour les infrastructures

Makhtar Diop vient d'être nommé vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures. L'économiste sénégalais Makhtar Diop devient du coup, le visage africain de la Banque Mondiale le plus connu.

Avant ce poste de haut niveau de l'institution de Breton Woods, il a déjà occupé la fonction de Vice-président de la banque chargée de l'Afrique depuis janvier 2012 où il gérait un portefeuille d'un montant de 70 milliards de dollars. Makhtar prendra officiellement ses nouvelles fonctions en juillet 2018. «A ce poste stratégique nouvellement créé, Makhtar Diop sera chargé des investissements de la banque au niveau mondial dans le domaine des infrastructures et de développer des solutions durables pour combler le déficit en infrastructures dans les pays en développement et les pays émergents.», précise un communiqué de la Banque Mondiale.

Le nouveau département Infrastructures de la Banque mondiale «regroupe les domaines du transport et de l'économie numérique, de l'énergie et du secteur extractif, ainsi que le financement des infrastructures et les partenariats public-privé (PPP)». Diplômé en économie des universités de Warwick et Nottingham en Angleterre, M. Diop a démarré sa carrière dans le secteur bancaire avant de rejoindre le Fonds monétaire international (FMI), puis la Banque mondiale. Il possède également une longue expérience du secteur privé. Il a par ailleurs, occupé des fonctions gouvernementales, notamment en tant que ministre de l'Économie et des Finances du Sénégal. Dans les années 1980, Makhtar Diop a joué un rôle déterminant dans l'adoption de réformes structurelles importantes qui ont contribué à stimuler la croissance du Sénégal à long terme.

Le plus gros portefeuille pays. Un parcours sans faute pour cet économiste de renom qui a occupé entre 2009 et 2012, le poste de directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Brésil, où il a géré le plus gros portefeuille-pays de l'institution. C'est sous sa direction que la Banque mondiale a aidé le Brésil à financer des travaux d'infrastructure majeurs. De fait, l'amélioration de la qualité de ses infrastructures de transport ont permis à la ville de Rio de Janeiro, d'être sélectionnée pour accueillir les Jeux olympiques de 2016.

Avant d'assumer ces fonctions, M. Diop a été directeur de la stratégie et des opérations pour l'Amérique latine et les Caraïbes et directeur du secteur finances, secteur privé et infrastructures pour cette même région. Entre 2002 et 2005, Makhtar Diop était directeur des opérations pour le Kenya, l'Érythrée et la Somalie, basé à Nairobi.

Sénégal

Industrialisation de l'Afrique - La BAD et l'Onudi se donnent la main pour intensifier l'industrialisation de l'Afrique

La Banque africaine de développement (BAD), et l'Organisation des Nations-Unies pour le développement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.