17 Mai 2018

Sénégal: Séance de consultation et de sensibilisation sur l'hypertension artérielle à Eiffage-Sénégal

Dakar — La société Eiffage-Sénégal a organisé jeudi une séance de consultation et de sensibilisation sur l'hypertension artérielle au profit de ses employés et des populations riveraines à l'occasion de la Journée mondiale dédiée à cette pathologie.

Cette journée organisée en partenariat avec l'ONG Path et les entreprises voisines (COTOA, GMD, SOBOA... ) visait à "communiquer aux salariés et riverains l'importance de l'hypertension et la gravité de ses complications médicales".

L'activité comprenait le remplissage d'un formulaire d'information sur les habitudes de vie, un test d'urine à la bandelette, la prise de poids, de taille, de l'indice de masse corporelle (IMC) et périmètre abdominal, la prise de la tension artérielle puis la prise de la glycémie à jeun.

Une consultation est prévue pour les résultats anormaux.

Pour Alioune Badiane, directeur d'Exploitation d'Eiffage Sénégal, cette initiative entre dans le cadre d'une "prise de conscience" de la nécessité de "veiller" à la santé des populations, rappelant par ailleurs que l'hypertension est une "maladie silencieuse", d'où l'importance de la sensibilisation.

Il a aussi évoqué l'importance de la prise en compte de la question de la santé au sein de l'entreprise, relevant que la santé des employés peut contribuer au développement de la société.

Dans le cadre de son "engagement social et communautaire", l'entreprise, présente au Sénégal depuis 92 ans, a contribué, entre autres, à la construction de la maternité Annette Mbaye d'Erneville de Ouakam, aux travaux de réhabilitation de la maternité de Toubacouta, participé au financement de la construction d'un Centre de grands brûlés, indique un document.

La même source souligne qu'en 2015, le centre de santé du camp militaire de Bango et la case de santé du village de Bango, ont bénéficié respectivement de travaux de réfection du local d'infirmerie et de dallage de la cour extérieure en plus de la fourniture de médicaments, de matériels et de mobiliers.

Elle note également la réhabilitation et l'équipement du poste de santé de l'île de Dionewar (Iles du Saloum).

L'hypertension est la première cause évitable de maladie cardiovasculaire et d'AVC dans le monde, selon l'OMS, qui parle d'un "tueur silencieux", la plupart des personnes souffrant d'hypertension ne ressentant aucun symptôme.

Toutefois, l'hypertension cause parfois les symptômes suivants : maux de tête, essoufflement, étourdissement, douleur thoracique, palpitations cardiaques et saignements de nez.

Dans le monde, plus d'un adulte sur trois souffre d'hypertension artérielle, un état pathologique à l'origine de la moitié environ des décès dus aux accidents vasculaires cérébraux et aux cardiopathies et responsable d'environ 9,4 millions de morts chaque année, selon l'OMS.

Pour diminuer autant que possible le risque de souffrir d'hypertension et des conséquences liées à la maladie, l'OMS conseille d'adopter une alimentation saine, d'éviter l'usage nocif de l'alcool, de pratiquer une activité physique, d'arrêter la consommation de tabac et l'exposition aux produits du tabac, de gérer le stress de façon saine.

Sénégal

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.