17 Mai 2018

Sénégal: Assassinat de l'étudiant Fallou Séne à l'UGB - Decroix decrypte le message de Macky

«Quand on veut bien lire la signification profonde de la vague de répression violente contre les enseignants d'abord et ensuite les élèves du secondaire pendant tout le mois d'avril 2018, et aujourd'hui l'assassinat de l'étudiant Fallou Sène à St-Louis, le message est clair.

Alors qu'il est à la fin de son mandat et que sa réélection est plus qu'hypothétique, Macky Sall est arrivé à la conclusion que c'est en imposant une dictature sans fard qu'il aura un peuple couché et sans voix en février 2019 lorsque sa volonté sera confisquée».

C'est la conviction des camarades de Mamadou Diop Décroix qui décryptent dans un communiqué parvenu à notre Rédaction, le message de Macky Sall.

«Ce message est désormais très clair» soutiennent-ils dans l'édit. «La preuve : pour pouvoir vivre et étudier, les étudiants achètent la nourriture avec leurs bourses et vous ne la leur payez pas. Ils protestent pacifiquement en guise de rappel et vous ne les écoutez pas.

Ils décident alors de ne pas mourir de faim en mangeant au restaurant sans payer et vous dépêchez la troupe pour les mâter et même en tuer». Et d'ajouter : «Tout cela va être présenté comme une simple bavure après les élèves gravement mutilés de Thiès et bien d'autres agressions dans un passé récent».

Selon Decroix et Cie, «les Sénégalaises et les Sénégalais doivent percevoir avec exactitude l'option de Macky Sall : à défaut de gagner leur soutien, il veut les gouverner par la force physique».

Ils interpellent ainsi les forces politiques de l'opposition en leur demandant «d'assumer leurs responsabilités en conduisant la résistance de la jeunesse et du peuple en général, ou faire faillite». «Telle est la seule alternative qui s'offre», tranchent-ils.

Decroix et Cie disent convaincus que «les atermoiements et autres tactiques d'évitement ne sauveront personne». «Quand on a pris la responsabilité de prétendre diriger ses semblables, on doit aussi prendre celle de se mettre à leur tête lorsqu'ils sont réprimés et humiliés. Seule la riposte populaire et massive arrêtera la main de Macky Sall», soutient le secrétariat permanent de AJ/PADS.

Sénégal

Industrialisation de l'Afrique - La BAD et l'Onudi se donnent la main pour intensifier l'industrialisation de l'Afrique

La Banque africaine de développement (BAD), et l'Organisation des Nations-Unies pour le développement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.