20 Mai 2018

Ile Maurice: Vol de bijoux - «Madame Cabas» au trou jusqu'à demain

Sac de nœud en vue. La police a objecté à la remise en liberté sous caution Bimla Ramloll, aussi connue sous le sobriquet de «Madame Cabas». C'était hier matin, samedi 19 mai, devant la Bail & Remand Court, où elle a comparu sous une accusation provisoire de vol.

La femme de 46 ans a été arrêtée vendredi après-midi, 18 mai, après avoir subtilisé six paires de bracelets en or dans une bijouterie, à Rose-Belle. La veille, elle a tenté de commettre le même délit dans une autre bijouterie, à Mahébourg.

Dans sa déposition, l'ancienne conseillère de la municipalité de Quatre-Bornes et ancienne directrice de la société Sunkai Co Ltd, a avoué les faits qui lui sont reprochés. La Criminal Investigation Division de Rose-Belle a perquisitionné sa maison à Blue-Bay, en fin d'après-midi, vendredi. Ce qui a permis de saisir sept téléphones cellulaires et trois tablettes.

Les enquêteurs s'intéressent également aux autres maisons de Bimla Ramloll, qui n'a jusqu'ici donné aucun nom quant à ses complices. Les enquêteurs comptent examiner le téléphone cellulaire de la quadragénaire ainsi que les autres articles saisis à son domicile.

Bimla Ramloll comparaîtra une nouvelle fois devant le tribunal de Mahébourg demain matin, lundi 21 mai.

Ile Maurice

Boxe - Les bourses de John Colin et Jordy Vadamootoo suspendues

Grosse déception pour John Colin et Jordy Vadamootoo. Les bourses des deux boxeurs ont été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.