21 Mai 2018

Afrique du Sud: Un incident à la télé relance le débat sur le «privilège blanc»

A la télévision sud-africaine, samedi 19 mai au soir, un incident en direct a illustré la résurgence du débat sur le « privilège » blanc.

En Afrique du Sud, le débat sur « le privilège blanc » est sur toutes les lèvres depuis un mois. Depuis que le leader du parti d'opposition Mmusi Maimane a déclaré qu'il fallait combattre ce privilège qui « crée une société à deux vitesses » dans la nation arc-en-ciel.

Le débat a été relancé samedi soir lors d'une très populaire émission sud-africaine de rugby, quand le commentateur Ashwin Willemse, l'un des rares métis de l'équipe des Springboks, a quitté le plateau en furie. Face à lui se trouvaient Naas Botha et Nick Mallett, eux aussi anciens internationaux de l'équipe sud-africaine. C'est un simple ordre qu'aurait donné sèchement Nick Mallet à Ashwin Willemse qui a déclenché la brouille.

« Quand j'étais joueur, on disait que je faisais partie du quota de non-Blancs. J'ai travaillé très dur pour gagner le respect que j'ai maintenant. Je ne vais pas être infantilisé par deux individus qui ont joué au rugby à l'époque de l'apartheid », a-t-il lancé.

L'onde de choc a traversé le pays. Aussitôt, la ministre sud-africaine des Sports Tokozile Xasa a demandé la suspension des deux commentateurs blancs. L'ANC a pour sa part réagi en déclarant que « ce qu'avait vécu Willemse à l'antenne est ce que de trop nombreuses personnes de couleur vivent encore tous les jours au travail en Afrique du Sud. »

L'affaire touche le milieu du rugby, sport encore ultra-dominé par la minorité blanche et qui peine à se conformer à la société sud-africaine. Dès l'an prochain cependant, les Springboks devront respecter le quota de 50% de joueurs non-blancs, quota imposé par le gouvernement.

Afrique du Sud

Coopération internationale - L'Afrique du Sud en prospection

Le ministre de l'Economie a reçu une délégation sud-africaine désirant investir dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.