22 Mai 2018

Sénégal: Drame à Pikine Khourounar - Un gendarme « depressif » se suicide avec son revolver

L'adjugent chef de la gendarmerie Maguette Mbaye connu sous le sobriquet de «RIKY» âgé de 63 ans s'est donné la mort en se tirant 2 coups de feu avec son propre pistolet. Il a posé le canon du revolver dans sa bouche avant d'appuyer sur la gâchette et la balle lui a transpercé la nuque.

D'après le voisinage, le gendarme ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. Ce qui a été confirmé par ses membres de sa famille qui ont accouru sur le lieu du drame pour la reconnaissance du corps. Alertée, la police de Pikine s'est déplacée sur le lieu du drame pour le constat d'usage.

C'est la tristesse et la consternation dans le quartier Cité Sotiba de Pikine où le gendarme «admis» à la retraite, a décidé d'abréger sa vie en se tirant deux coups de feu qui ne lui ont laissé aucune chance. D'après les témoins, ce sont les bruits des coups de feu qui ont ameuté les riverains.

La victime, Maguette Mbaye avait quitté son domicile de la zone industrielle de Pikine Icotaf pour se rendre dans une rue déserte de la cité Sotiba pour se donner la mort.

Arrivé sur le lieu, il aurait entrouvert sa portière de son véhicule de couleur verte avant de poser le canon de revolver dans sa bouche et de tirer. D'après ses proches, le gendarme dépressif a contracté sa maladie qui lui a valu des troubles de comportement durant son service. Il porte même les séquelles de cette tragédie avec une grande cicatrice sur sa tête.

Téméraire et courageux dans sa jeunesse, il avait même attrapé une grenade qui lui a sectionné plusieurs doigts. Le mobile du suicide reste un mystère même s'il est atteint de crise de démence dès fois qui apeure sa famille et ses voisins.

Sa famille a déclaré même avoir demandé à ses supérieurs qu'il soit désarmé avant qu'il ne commette l'irréparable. Malheureusement, les alertes n'ont rien servi car, il a réussi à se procurer un revolver pour se donner la mort.

D'après un membre de sa famille, le gendarme sera admis à faire valoir ses droits à la retraite dans 4 mois, même si d'aucuns annoncent qu'il avait déjà pris sa retraite et serait maintenu dans le corps.

Les hommes du commissaire Adramé Sarr ont circonscrit la scène du crime aidés en cela par la police scientifique et la «prévôté» qui a procédé à un constat pour tenter de savoir les circonstances du suicide du gendarme.

Ensuite, les sapeurs-pompiers ont acheminé le corps sans vie du gendarme qui laisse dernier lui deux épouses et des enfants. Une enquête est ouverte.

Sénégal

CM 2022 - Des entreprises du BTP au Qatar versent plus de 6 milliards et demi aux travailleurs migrants (médias)

Ekaterinbourg (Russie), 23 juin (APS) - Les travailleurs migrants au Qatar recevront une enveloppe de 12 millions de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.