22 Mai 2018

Ghana: Un mandat d'arrêt contre le président de la fédération ?

Kwesi Nyantakyi dans de sales draps ? C'est l'information du jour au Ghana. La radio Joy FM annonce que Nana Akufo-Addo, président de la République a lancé un mandat d'arrêt à l'encontre du président de la GFA (Fédération ghanéenne de football). Il est reproché à ce dernier d'avoir utilisé le nom du chef de l'Etat pour obtenir des avantages financiers.

D'après les informations, le vice-président de la CAF a, à plusieurs reprises, promis à des personnalités de leur faire rencontrer le Chef de l'Etat contre des avantages financiers.

Akufo-Addo a ordonné son arrestation immédiate tandis que Nyantakyi n'est actuellement pas au Ghana. Egalement membre du Conseil de la FIFA, l'intéressé ne s'est pas encore prononcé officiellement sur le sujet.

Cette information survient au moment où le pays retient son souffle depuis l'annonce du célèbre journaliste d'investigation Anas Aremeyaw de dévoiler un enregistrement vidéo sur lequel on voit des administrateurs de football, des politiques et des journalistes procéder à des malversations financières, le 6 juin prochain.

Ghana

Mondial 2018 - Asamoah Gyan conteste le record attribué à Ronaldo

Présenté, après son triplé contre l'Espagne vendredi en Coupe du monde, comme le premier… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.