22 Mai 2018

Burkina Faso: Le pays en guerre contre le terrorisme

Au Burkina Faso, à partir de renseignements fournis par des services, l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie a effectué une opération dans la nuit d'hier lundi et qui s'est achevé ce mardi matin.

Cette opération a permis de déloger trois présumés terroristes retranchés dans une mini villa qu'ils avaient louée dans la périphérie de Ouagadougou. Ils détenaient un important lot d'armements constitué entre autres de mitrailleurs, de grenades, de cordons détonants... Trois assaillants ont été abattus. Un a été capturé. Un gendarme est, par ailleurs mort, suite à ses blessures. On dénombre également 5 personnes blessées. De l'avis du ministre de la sécurité Clément Sawadogo, l'armée burkinabè agit avec efficacité en toute discrétion contrairement aux critiques émises à son endroit.

" Naturellement l'opération qui a été menée contre nous le 2 mars n'a pas pris fin le 2 mars. L'enquête s'est poursuivie, les renseignements se sont poursuivis. Et ces renseignements nous ont conduits à la détection d'un groupe dans notre capitale précisément dans l'arrondissement 11. Depuis un certain temps nos forces de défense et de sécurité ne dorment pas... les patrouilles, les fouilles (sont observées NDLR)... Eux aussi (les terroristes NDLR) affinent leurs méthodes. Sinon le travail il est fait et chaque jour que Dieu fait, nous arrêtons des gens. On vous l'a dit, l'opération que nous avons mené récemment à la frontière avec les trois pays du côté sud de notre territoire c'est-à-dire avec le Bénin, le Togo et le Ghana nous a permis d'interpeller beaucoup de personnes et de saisir des éléments dangereux, des explosifs, des fusils, du matériel en somme interdit et dangereux."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.