24 Mai 2018

Mali: Ramadan - Prêcheur et/ou vendeur ?

Généralement, c'est au mois ramadan que le prêche prend beaucoup plus d'ampleurs. Car pour beaucoup de gens, le prêche aide le croyant à avoir plus de foi en cette période de jeûne. C'est dans cette même circonstance que beaucoup de prêcheurs profitent pour faire une promotion de leurs produits de vente...

Le ramadan est un mois béni pour les musulmans. C'est dans ce contexte que le prêche a tendance à prendre de l'ampleur dans cette période. Le prêche aide le croyant à garder la foi en Dieu. La ville de Bamako, en ce mois de jeûne est devenue un véritable nid des prêcheurs.

Le nombre de prêcheurs ne fait qu'augmenter de jour en jour. Chacun fait ses prêches comme il l'entend sans contraintes. La mauvaise qualité du prêche est constatable même pour celui qui n'a pas été à l'école coranique.

En plein prêche, certains ce permettent de critiquer d'autres. Pis, ils interprètent mal le Saint coran. Le comble, c'est que beaucoup de prêcheurs de Bamako sont pratiquement tous devenus des vendeurs « d'illusions ».

Ils sont plus engagés à faire la promotion de médicaments traditionnels dont ils sont l'auteur que de véhiculer les pratiques, bonnes conduites et paroles de l'islam. Ces médicaments seraient efficaces contre plusieurs maladies.

Selon un muezzin de la Commune I, beaucoup de jeunes font du prêche un métier, raison pour laquelle ils en profitent pour la promotion et la vente de leurs produits.

A en croire me muezzin, il y a encore 2 décennies tout le monde ne pouvait pas être prêcheur, encore moins un guide religieux. « Le prêche était quelque chose de sacré. Il fallait atteindre un certain niveau de maturité et de connaissances coraniques accrues pour pouvoir prêcher », a-t-il dit.

Les autorités en la matière sont interpellées face à ce phénomène de « nouveaux prêcheurs » sans conviction religieuse.

Mali

France - Un réseau de trafic de 4x4 vers la Guinée et le Mali démantelé

Ils étaient spécialisés dans le vol de 4x4 : neuf jeunes ont été interpellés… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.