24 Mai 2018

Sénégal: Stage des Lions à Saly - La Tanière attend toujours de faire le plein

Le groupe restreint avec Aliou Cissé et son staff hire lors de la 2ème séance d'entrainement.

Ce n'est toujours pas le grand rush dans la Tanière. Avec l'arrivée de Moussa Wagué et Ismaïla Sarr, la deuxième séance d'entraînement s'est déroulée hier avec neuf joueurs. Aliou Cissé attend la grande majorité des joueurs pour débuter sérieusement la préparation.

Les supporters qui se sont massivement déplacés hier, à l'Institut Diambars pour soutenir les Lions, devront encore prendre leur mal en patience avant de voir le groupe au grand complet. Pour l'instant, la Tanière est loin de faire le plein.

Seuls deux joueurs ont rejoint le groupe de 7 joueurs déjà en place depuis lundi. Ismaïla Sarr et Moussa Wagué se sont entraînés avec leurs coéquipiers.

Le train de la préparation des Lions attend encore de prendre sa vitesse de croisière. Confrontés à ces nombreuses absences, Aliou Cissé et son staff qui ont moins d'une semaine pour remettre tout le monde d'aplomb après une saison éprouvante devront encore attendre.

Ce démarrage poussif constitue ainsi une contrainte majeure dans la mesure où les joueurs ne pourront avoir qu'une petite séance complète à Saly ce jeudi matin et une autre vendredi après-midi, à Léopold Senghor, pour dire au revoir à leur public avant de s'envoler pour la France, à Vittel précisément, pour préparer les trois matchs amicaux au programme.

Malgré leur petit nombre, Cheikhou Kouyaté et ses camarades se sont entraînés dans une belle ambiance et sans trop forcer.

La séance a été un peu plus rythmée que celle de la veille, avec des jeux de passes, un exercice d'opposition sur une partie de terrain et avec Tony Sylva dans les buts en l'absence des trois portiers retenus.

Après ces différentes séances, Aliou Cissé s'est longuement entretenu avec ses joueurs qui affichent une belle sérénité. Moussa Wagué qui a rejoint la Tanière hier n'a pas caché sa joie de faire partie du groupe retenu par Cissé.

« Il n'est pas donné à tout joueur de disputer une Coupe du monde. Je suis fier d'être là et je ferai tout pour mériter la confiance du coach », a dit le joueur qui a salué la bonne ambiance du groupe malgré les nombreuses absences. Pour Wagué, l'heure est à la concentration pour réussir une bonne préparation.

PAPE ALIOUNE NDIAYE : « ALLER LE PLUS LOIN POSSIBLE »

Le discours est quasiment le même chez les joueurs convoqués par Aliou Cissé. Les ambitions aussi. Pape Alioune Ndiaye n'a pas caché sa joie de figurer parmi les heureux élus qui disputeront le mondial russe. Malgré l'absence de ses coéquipiers, le milieu de terrain de Stocke City (ligue anglaise) assure que le moral est au beau fixe.

« Nous attendons le reste du groupe pour que démarrent les choses sérieuses », note-t-il. Son ambition : faire une bonne Coupe du monde.

« Nous voulons aller le plus loin possible dans cette compétition et ne pas décevoir les Sénégalais », fait-il savoir, même s'il reconnaît que la poule H que le Sénégal partage avec la Pologne, le Japon et la Colombie sera très âpre. Pour Pape Alioune Ndiaye, il n'y a pas de favori dans ce groupe.

« Le Japon, comme la Colombie et la Pologne, dispose de bons joueurs et chaque équipe a ses chances. Nous jouerons les nôtres jusqu'au bout pour atteindre nos objectifs », assure-t-il. Toutefois, précise-t-il, l'équipe du Sénégal a besoin de beaucoup de concentration pour réussir sa préparation.

CHEIKH NDOYE : « NOUS AVONS ENVIE DE FAIRE QUELQUE CHOSE DE GRANDIOSE »

« Je suis très heureux de faire partie du groupe qui va représenter le Sénégal à ce mondial.

C'est une très grande fierté pour moi. Tout joueur rêve de jouer un jour une Coupe du monde ou une Coupe d'Afrique. Cela fait 18 ans que nous attendons cette qualification, maintenant que nous y sommes, il faut en profiter au maximum », a dit d'emblée Cheikh Ndoye.

« Nous ne sommes pas encore au grand complet, mais nous travaillons dans de bonnes conditions, une bonne ambiance. C'est comme si tout le groupe était là. Le moral est bon et l'état d'esprit est toujours le même. Nous nous entraînons avec beaucoup de sérénité.

Nous sommes solidaires entre nous et nous travaillons pour être à notre meilleur niveau, car nous savons ce qui nous attend. Nous savons aussi que tout le peuple sénégalais est derrière nous.

Nous ferons tout notre possible pour lui faire plaisir. Lors de la deuxième phase de notre préparation, nous jouerons contre le Luxembourg en match amical le 31 mai prochain.

Nous préparons bien cette rencontre. Contre la Pologne, tout comme le Japon et la Colombie, nous savons ce qui nous attend et nous ferons ce que nous avons à faire. Mes coéquipiers et moi avons envie de faire quelque chose de grandiose lors de cette Coupe du monde ».

Sénégal

Mondial 2018 - Les supporters sénégalais nettoient les tribunes après le match

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Elles ont été vues 6 millions de fois. Les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.