23 Mai 2018

Afrique: L'Afrique et la Corée engagées à explorer les technologies intelligentes pour stimuler l'industrialisation

Photo: AfDB
« Qu’est-ce qu’il y a de si compliqué à fabriquer du chocolat ? Le prix du cacao baisse toujours, mais jamais le prix du chocolat ! » – Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement

Lancée en 2006 par le groupe de la Banque africaine de développement (Bad), le ministère sud-coréen de la Stratégie et des Finances et la Banque Export-Import de la Corée, la KOAFEC se tient les 22 et 24 mai 2018, à Busan en Corée du Sud, en marge des 54e Assemblées annuelles de la Banque.

L'Afrique et la Corée se sont engagées, à cette occasion, à travailler ensemble pour explorer les technologies intelligentes afin de stimuler l'industrialisation rapide du continent et en faire un acteur majeur de la 4e révolution industrielle.

«La coopération entre nous et l'Afrique est sincère», a assuré le vice-Premier ministre et ministre de la Stratégie et des Finances de la Corée, Dong Yeon Kim, lors des consultations qui réunissent tous les deux ans partenaires africains et coréens.

Le président de la Banque africaine de développement (Bad), Akinwumi Adesina, a, de son côté, assuré que le partenariat entre la Corée et l'Afrique serait forcément gagnant-gagnant.

«Ce partenariat aidera à augmenter la productivité en stimulant le progrès technologique et l'innovation, tout en créant simultanément des emplois plus qualifiés dans le secteur formel de nos économies», a-t-il insisté.

En savoir plus

53eme Assemblées Annuelles de la BAD - Industrialiser l'Afrique sera-t-elle une tâche facile ?

Le découragement n'est pas permis, par contre, il faut quitter le domaine du rêve et des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.