24 Mai 2018

Tunisie: La liste des projets de conversion de dettes est fixée

Une somme de 165,5 millions d'euros, dont 65,5 sous forme de dons, a été mobilisée pour financer les projets souscrits dans le cadre d'un Mémorandum. Soit une augmentation de 30% des fonds mobilisés par rapport au montant fixé dans le Mémorandum précédent.

Un crédit de 145 millions d'euros sera également déboursé en guise de financement pour la réforme de l'administration tunisienne. Les principaux domaines concernés par le programme de coopération italienne durant la période 2017-2020 sont les suivants : le développement régional notamment dans les régions défavorisées, l'emploi, l'éducation et la migration.

Conversion de la dette

Un programme de conversion d'une dette de 25 millions d'euros en 5 projets de développement régional figure parmi les projets phares élaborés dans le cadre du Mémorandum signé avec la coopération italienne en 2017 et dont la durée d'exécution s'étale de 2017 à 2020. La répartition de la dette est comme suit : 15 millions d'euros consacrés pour la réhabilitation et le renforcement des réseaux de distribution de l'eau dans 8 villes des gouvernorats du Kef, Kasserine, Siliana, Gafsa, Sidi Bouzid, 1 million d'euros consacrés pour le réaménagement des divers locaux relevant du tribunal administratif de Tunis, 6 millions 500 mille euros dédiés à la construction et le réaménagement des services d'urgence dans les hôpitaux de Bizerte, Zarzis, Kasserine, Tataouine, Tunis, La Marsa, Monastir et Mahdia, 150 mille euros arrêtés pour la mise en place d'un projet pilote pour la création de l'emploi dans le gouvernorat de Kasserine et 230 mille euros consacrés au réaménagement du département de Néonatologie de l'hôpital Charles-Nicolle de Tunis.

Ligne de crédit à l'appui des PME tunisiennes

Toujours dans le cadre dudit Mémorandum, une enveloppe de crédits d'une valeur totale de 73 millions d'euros a été consacrée au financement des PME tunisiennes. Cette ligne de crédit est gérée par l'Agence de coopération italienne. Les prêts peuvent être utilisés pour l'acquisition d'équipements productifs neufs et de services connexes, de licences et de brevets industriels.

Les entreprises pouvant bénéficier de cette ligne de crédit doivent opérer dans les secteurs de l'industrie, l'agriculture, la pêche, la sylviculture et les services notamment touristiques. Les crédits alloués à l'investissement sont remboursables sur une durée de 10 ans avec une période de grâce de 3 ans. Une durée de 12 mois est accordée pour le remboursement des crédits pour les fonds de roulement.

Tunisie

Vie commune sur écran

L'association Sentiers-Massarib organise, en partenariat avec le ciné-club de Oued Ellil, Archipels Images et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.