24 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Importation de poisson et de viande congelés - Les acteurs sensibilisés

Le groupement des importateurs de produits alimentaires congelés de Côte d'Ivoire (Gipac-Ci), face au manque d'information et au non-respect de certaines procédures en la matière, a décidé de faire bouger les lignes.

Ainsi, en collaboration avec le ministère du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des Pme et la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire (Cci-Ci), il a organisé le mercredi 23 mai, au Plateau, un atelier de formation et surtout de sensibilisation au profit de l'ensemble des acteurs opérant dans ce secteur.

Cette rencontre qui visait également les consommateurs avait pour objectif d'informer l'ensemble des acteurs de l'existence du Gipac-Ci.

Réglementation communautaire sur la concurrence, le contrôle qualité des poissons et viandes congelés, le contrôle légal des instruments de mesure, la réglementation nationale sur la concurrence et les règles individuelles anticoncurrentielles, sont les sujets qui ont été abordés au cours de cette rencontre d'une journée.

Le poisson, tout comme la viande, deux importants produits faisant partie des habitudes alimentaires des populations, « représentent une compensation des besoins des consommateurs face à l'impossibilité des acteurs locaux de la pêche et de l'élevage à couvrir les demandes sans cesse grandissantes des populations », a rappelé le vice-président de la Cci-Ci, Maguiraga Bakary.

Le poisson représente l'un des produits de pêche fortement consommés dans le pays en raison de son coût qui est relativement bas contrairement à la viande. Une bonne partie de ses besoins en bovins et ovins vient des pays de l'hinterland.

Pour le secrétaire exécutif du Gipac-Ci, Ladji Cissé, il est aujourd'hui temps de « sensibiliser aux bonnes pratiques en matière de commercialisation pour une meilleure organisation du secteur ». Secteur qui, selon N'kon Minanou, représentant le ministre du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des Pme, représente pour 25% du volume total des importations.

Jouant un rôle essentiel dans l'économie nationale, entre janvier 2012 et décembre 2014, ce secteur avait généré 82 milliards de FCfa de droits de douanes dont 57 milliards de FCfa pour le poisson congelé.

De moins de 100 mille tonne en 2015, le volume des importations est passé à 111 mille tonnes en 2017. « Cette rencontre va apporter des solutions aux problèmes qui minent ce secteur », a conclu le représentant du ministre, tout optimiste.

Cote d'Ivoire

Pluies diluviennes et mortelles à Abidjan

Abidjan sous les eaux : la capitale économique de la Côte d'Ivoire a subi de fortes pluies, qui ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.