24 Mai 2018

Madagascar: Douanes-impôts - Contre l'exonération fiscale pour des raisons politiques

Le SNAIM, le SACMA et le Sempidou ont expliqué le bien- fondé de leurs revendications.

Le Syndicat National des Agents des Impôts de Madagascar (SNAIM), le Syndicat des agents et des contrôleurs des impôts de Madagascar (SACMA) et le syndicat des employés des douanes (Sempidou) mobilisent ses membres sur le bien- fondé de leurs revendications. Ils ont tenu ainsi une réunion, hier, à la « Tranompokonolona » Analakely. Ce fut également une occasion de tenir une conférence de presse. Ils ont ainsi déclaré qu'ils sont contre l'octroi de l'exonération fiscale ou douanière pour des raisons politiques à des opérateurs économiques proches du pouvoir ainsi qu'aux opérateurs économiques étrangers en l'occurrence la ZES. Les syndicats s'opposent également au musèlement, à la privatisation en catimini ou de manière directe les activités des douanes ou des impôts qui relèvent notamment du pouvoir régalien de l'Etat. Ils ont cité, entre autres, le GASYNET et l'AMETIS.

Blason. En revanche, ils revendiquent ainsi l'arrêt de la réquisition des forces de l'ordre, trouver des solutions concernant les avancements et les mandatements. Ils pensent, en outre qu'il faudrait redorer le blason des agents et des contrôleurs des impôts de Madagascar ainsi que des employés des douanes. Ils disent ainsi non à la dilapidation de l'argent public, non à la politisation de l'administration et non à la privatisation.

Madagascar

La difficile lutte contre le vol de zébus

A Madagascar, le vol de zébus est un fléau qui dure depuis des années dans la Grande Ile et qui a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.