25 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Secteur des produits congelés et importés - Les règles de commercialisation expliquées aux acteurs

La commercialisation de poisson et de viande congelés en Côte d'Ivoire est régie par un cadre réglementaire bien défini. L'ensemble de la chaîne de distribution du poisson et de la viande congelés est soumis à agréments. Cela signifie que pour exercer cette activité en Côte d'Ivoire ou vendre le produit, il faut être agréé.

Cela a été expliqué, hier par Aimé Koizan, directeur général du Commerce intérieur au ministère du Commerce, aux acteurs et professionnels du secteur à l'occasion de l'atelier d'information et de sensibilisation sur la commercialisation des produits congelés et importés.

« Chaque métier est soumis à agrément. Vous voulez être importateur, vous prenez un agrément d'importateur. Vous voulez être grossiste, vous prenez un agrément de grossiste.

Vous voulez être détaillant, vous prenez un agrément de détaillant. Lorsque la chaîne de distribution est trop longue, cela crée des surcoûts pour la mise en consommation des produits », a-t-il expliqué.

Ensuite, en rappelant que l'activité commerciale est basée sur le régime de la liberté des prix, Aimé Koizan a insisté sur le respect des règles de concurrence, l'enjeu étant que le consommateur puisse bénéficier du meilleur prix possible.

Et c'est à juste titre que Ladji Cissé Brahima, secrétaire exécutif du Groupement des importateurs de produits alimentaires congelés (GIPC-CI), a souligné que la vente directe des produits de l'importateur au consommateur final respecte ce principe. «En Côte d'Ivoire, rien n'interdit à l'importateur de vendre directement ses produits au consommateur final.

Cela permet plutôt de minimiser les coûts et éloigner tous les intervenants possibles pour un meilleur gain au consommateur », a-t-il ajouté.

Au cours de cet atelier, il a également été question du contrôle qualité des poissons et viandes congelés et du contrôle des instruments de mesure. Important secteur pour l'économie, la filière des produits congelés contribue à environ 25 % du volume global des importations (toutes marchandises confondues) au plan national.

Durant les trois dernières années, le volume d'importation de poissons s'est élevé respectivement à 354 000 tonnes en 2015, 374 000 tonnes en 2016 et à environ 321 000 tonnes en 2017.

Au niveau de la viande congelée, les statistiques douanières sur les 3 dernières années, font état d'environ 107 000 tonnes importés en 2015, 103 000 tonnes en 2016 et 111 000 tonnes en 2017

Cote d'Ivoire

Entretien avec Koné Brahima Yves (Dg du Conseil du Café-Cacao)

En tant que Conseil, nous voulons superviser ce qui se passe dans ce secteur, de manière à appliquer… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.