25 Mai 2018

Sénégal: Marche de protestation contre la mort de Fallou Sène - Les étudiants de l'UGB arpentent plusieurs avenues avec les élèves du public et du privé

A l'initiative, Saint-Louis a marché pacifiquement pour réclamer justice à l'endroit de leur défunt camarade, Fallou Sène, tué la semaine dernière à l'Université Gaston Berger (UGB). Une marche initiée par les étudiants de Sanar qui ont vu la participation massive des élèves des établissements publics et privés de la ville tricentenaire venus tous exprimer leur solidarité.

C'est sous une forte surveillance policière que les étudiants de l'université Gaston Berger de Saint-Louis ont effectué leur marche pacifique pour exprimer leur colère et leur indignation suite à la mort de leur camarade étudiant, Mouhamadou Fallou Sène. Une marche qui a débuté au niveau de la Place Abdoulaye Wade, point de départ et d'arrivée de ces étudiants et élèves qui ont sillonné les avenues Général De Gaulle, Moustapha Malick Gaye et Mame Rawane Ngom, avant de prendre la route nationale N°2 pour regagner la Place Abdoulaye Wade.

Et on pouvait lire sur leurs banderoles et pancartes : «Justice pour Fallou Sène», « Je m'engage, la lutte continue». Des messages qui ont marqué d'ailleurs leur discours prononcé à la Place Abdoulaye Wade où ils ont fait face à la presse. Et le porte-parole du jour, Babacar Cissé, d'un ton grave, de réitérer leur désir ardent de voir croupir en prison le gendarme qui a tiré sur leur camarade Fallou Sène. Autre revendication réitérée par ces étudiants de l'Ugb lors de cette marche pacifique reste la démission immédiate des ministres de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Pr Mary Teuw Niane, de l'Economie et des Finances, Amadou Bâ ainsi que celui de l'Intérieur en l'occurrence Aly Ngouille Ndiaye.

«Ces autorités ont failli à leur mission. Elles n'ont pas été à la hauteur de leur travail. Elles ont fait du tort aux étudiants avec la mort de Fallou Sène», martèle Babacar Cissé. Le porte-parole du jour, membre de la Coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl), a toutefois invité ses camarades étudiants à ne pas se fier aux rumeurs, ni accorder d'importance aux autorités et à toute autre personne qui tentent ces jours-ci de les diviser pour mieux régner.

Des étudiants qui se sont fortement réjouis de la présence massive des élèves du public et du privé ayant participé de manière solidaire à cette marche. Cependant, au même moment, des étudiants et élèves ont marché pacifiquement dans d'autres localités telles que Richard-Toll, Ross Béthio et Mpal.

Sénégal

CM 2022 - Des entreprises du BTP au Qatar versent plus de 6 milliards et demi aux travailleurs migrants (médias)

Ekaterinbourg (Russie), 23 juin (APS) - Les travailleurs migrants au Qatar recevront une enveloppe de 12 millions de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.