26 Mai 2018

Sénégal: Commercialisation de l'huile d'arachide raffinée - L'Unacois jappo mobilise 1 milliard 500 millions de F CFA

L'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois Jappo) a mobilisé 1 milliard 500 millions de F Cfa pour acheter l'huile d'arachide raffinée fabriquée par les industriels Sénégalais.

Le ministre du Commerce Alioune Sarr l'a fait savoir hier, vendredi 25 mai, lors d'une rencontre avec les commerçants, huiliers, industriels et consommateurs pour le lancement de la plateforme de commercialisation de l'huile d'arachide qui a été créée pour réguler les importations d'huile au Sénégal.

Une plateforme de commercialisation de l'huile d'arachide a été mise en place pour réguler les importations en fonction des besoins du marché , assurer le suivi des achats d'huile brute et raffinée d'arachide en créant un système d'indexation des importations sur les achats d'huile raffinée d'arachide. Les importateurs regroupés autour de l'Unacois Jappo pour la mise en place et l'opérationnalisation de ce schéma ont mobilisé 1 milliard 500 millions de francs Cfa pour le démarrage des activités de cette plateforme avec un système de revolving.

Le ministre du Commerce Alioune Sarr l'a fait savoir hier, vendredi 25 mai, lors d'une rencontre avec les commerçants, huiliers, industriels et consommateurs pour le lancement de cette plateforme. Alioune Sarr engage ainsi ses services, notamment la direction du commerce intérieur, à travailler sans délais pour l'opérationnalisation de la plateforme. Pour se faire, il est attendu des huiliers, de démarrer sans délai l'acquisition de l'huile brute auprès du Regroupement des acteurs du secteur des industries agroalimentaires de Touba (Rasiaat), d'accroitre la production d'huile d'arachide, d'élargir les formats aux bidons de 5 litres et de 20 litres et d'optimiser davantage les charges pour rendre mieux accessible le prix de l'huile d'arachide.

Aussi, demande-t-il au Rasiaat de fournir aux huiliers de l'huile brute dans les délais tout en évitant des ruptures de livraison pouvant impacter la continuité de la production d'huile raffinée. Pour finir, le ministre du Commerce a exhorté chaque acteur à jouer pleinement son rôle pour assurer un fonctionnement optimal de cette plateforme qui permettra, selon lui, de favoriser une pénétration progressive de l'huile d'arachide dans le marché, tout en contribuant à un retour de la stabilité dans ce marché. Selon Ousmane Sy Ndiaye, directeur exécutif de l'Unacois jappo, l'objectif est d'aller vers une véritable relation de contractualisation qui fait que toutes les industries huilières du Sénégal ne raffinent de l'huile d'arachide que pour les distributeurs sénégalais.

Toutefois, il a relevé un certain nombre de contraintes. « Il y a un certain nombre de risques et de menaces qui pèsent sur la solution de marché que nous cherchons à offrir à toute la chaine arachidière. Nous pensons que le gouvernement mettra tout en œuvre pour lever cette contrainte fiscale qui est l'application de la Tva sur les conditionnements de bidons de 20 litres »,indiquera-t-il.

Sénégal

CM 2022 - Des entreprises du BTP au Qatar versent plus de 6 milliards et demi aux travailleurs migrants (médias)

Ekaterinbourg (Russie), 23 juin (APS) - Les travailleurs migrants au Qatar recevront une enveloppe de 12 millions de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.