29 Mai 2018

Burundi: Un prêtre burundais dément avoir refusé la communion aux Imbonerakure

L'Abbé Eugene Nimenya a indiqué à la DW ne pas avoir tenu les propos qui lui ont été attribués, indiquant qu'il aurait décidé de ne plus distribuer la communion aux Imbonerakure, les jeunes du parti au pouvoir.

Tout est parti d'un tweet, publié dimanche dernier, par le site en ligne burundais Ikiriho. Selon la publication du journal en ligne, l'Abbé Eugene Nimenya aurait juré au cours de la messe dominicale du dimanche 27 mai de ne plus donner les sacrements aux Imbonerakure (NDLR, les jeunes du CNDD-FDD, le parti au pouvoir) aussi longtemps que ceux qui ont appelé à voter "non" au référendum constitutionnel du 17 mai dernier sont en prison. Cette information n'a pas manqué de susciterl'ire de l'Abbé Noël Nkurunziza, curé de la paroisse Rwarangabo, près de Ngozi dans le nord du pays, et province natale du président burundais.

A en croire le site Ikiriho.bi, l'Abbé Eugène Nimenya aurait également déclaré que la moitié des offrandes de la messe qu'il a célébrée serait versée aux détenus qui se sont opposés au référendum constitutionnel. Avant de conclure : "N'ayez pas peur du CNDD-FDD, il passera comme sont passés l'UPRONA et le parti Sahwanya-Frodebu, aujourd'hui ombre d'eux-mêmes."

Mais au micro de la DW, le curé de la paroisse de Minago, près de Bururi dans le sud du pays, dément catégoriquement avoir tenu de tels propos.

Burundi

La situation reste difficile avec plusieurs menaces sérieuses pesant sur la stabilité (ONU)

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.