31 Mai 2018

Niger: Inculpation de jeunes qui appelaient à un 3e mandat pour le président nigérien

Pour avoir appelé le président Mahamadou Issoufou à briguer un troisième mandat à la tête du Niger, deux acteurs de la société civile de Zinder dans l'est du pays ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt. Ils seront jugés demain jeudi par le tribunal de grande instance de Zinder.

C'est en flagrant délit que les deux acteurs de la société civile de Zinder seront jugés ce matin dans leur ville natale. En appelant leur président Issoufou Mahamadou à briguer un troisième mandat en 2021, Salissou Ibrahim et Issoufou Brah n'ont pas mesuré la gravité de leurs propos qui ont vite fait le tour des réseaux sociaux.

A la question de savoir pourquoi avoir tenu ces propos, le président de l'Union des jeunes nigériens pour le développement a répondu aux enquêteurs : « Nous sommes des jeunes citoyens qui ont apprécié pendant huit ans les actions de développement du président Issoufou Mahamadou ».

Après quatre jours de garde à vue, ils sont inculpés, selon le procureur du tribunal de grande instance de Zinder, pour avoir fait des propositions non agréées de former un complot pour détruire ou changer le régime constitutionnel.

Cette déclaration d'appel à un troisième mandat a été diversement appréciée au Niger. Mais pour Mohamed Bazoum, le président du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) : « Un troisième mandat au Niger signifie un coup d'Etat. Nous sommes un parti qui a comme ambition de stabiliser le pays pour progresser ».

Lors d'un de ces messages à la nation et devant le président français, Emmanuel Macron, à Niamey, le président Issoufou Mahamadou l'a dit et répété : en 2021, il organisera des élections libres et transparentes, et passera le témoin.

Niger

Déchéance du statut de députe de Hama Amadou

Le verdict est tombé, hier, 20 juin 2018. L'ancien président de l'Assemblée nationale du Niger,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.