1 Juin 2018

Mozambique: Qui sont les «shebabs» de Mocimboa da Praia?

Dix personnes ont été décapitées dans le nord-est du Mozambique, le week-end dernier. Cette attaque est attribuée à une secte de musulmans radicaux, qui défie les autorités depuis quelques mois. Le groupe Ahlu Sunnah Wa-Jamma, que les populations locales surnomment « Al Shabab » (« la jeunesse » en arabe) a émergé dans deux provinces du nord du pays. Même si leur présence est circonscrite, leurs attaques suscitent une grande inquiétude de la part du gouvernement.

Le groupe Ahlu Sunnah Wa-Jamma (« les gens de la sunna » en arabe) est une secte islamiste principalement établie à Mocimboa da Praia, une ville du nord-est du Mozambique, dans la province de Cabo Delgado. Formée en 2014, cette organisation qui prône un islam radical représente une dissidence de la principale organisation islamique du pays.

Cette secte s'est d'abord militarisée avant d'apparaître au grand jour, le 5 octobre 2017. Ce soir-là, une trentaine d'hommes armés lance une attaque contre un commissariat de police et une caserne de l'armée, semant la confusion pendant deux jours dans la ville de Mocimboa da Praia. La police déplore deux victimes. De nombreuses armes et munitions sont volées.

« Guérilla de basse intensité »

Depuis le début de l'année, ce groupe a commis 20 attaques, d'après un décompte du TRAC, un centre d'étude du terrorisme. Cette secte n'a pas de leader charismatique. Son mode opératoire s'assimile à « une guérilla de basse intensité qui déstabilise deux provinces du nord du pays, explique le chercheur Eric Morier-Genoud. Elle opère en petits groupes armés sur deux districts et cible les autorités communautaires ».

Selon les autorités, il n'y a aucun lien entre ce groupe et les shebabs de Somalie. Depuis octobre, près de 470 membres de cette secte ont été arrêtés par la police pour usage d'armes interdites, homicide ou encore mercenariat.

Mozambique

Situation sécuritaire tendue dans le nord du pays

Les Etats-Unis s'inquiètent de la situation sécuritaire au nord du Mozambique. L'ambassade… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.