1 Juin 2018

Ile Maurice: Tentative d'avortement présumée - Un nouveau-né souffrant de graves malformations à l'ICU

Il est admis à l'unité des soins intensifs de l'hôpital de Flacq depuis lundi 28 mai. Ce bébé de sexe masculin, qui souffre de plusieurs malformations, est né alors que sa mère, une adolescente de 17 ans, en était à son huitième mois de grossesse. Son état de santé inspire de vives inquiétudes.

La police soupçonne une tentative d'avortement pour expliquer l'état du bébé. D'autant que la jeune fille, domiciliée dans un village de l'Ouest, aurait confié à son médecin traitant avoir pris six comprimés de Cytotec pour avorter en décembre dernier.

Jeudi 31 mai, la police de Bain-des-Dames a recueilli la version des faits de la mineure, qui a été placée sous observation à l'hôpital Dr A. G. Jeetoo. Elle a nié les faits. Expliquant avoir dit tout cela à son médecin parce qu'elle était peut-être sous l'effet de l'anesthésie et stressée pour l'accouchement.

Elle a refusé, par ailleurs, de divulguer le nom du père du bébé. Insistant qu'elle n'avait été victime d'aucun abus.

Ile Maurice

L'addiction aux jeux vidéo désormais considérée comme une maladie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît désormais l'addiction aux jeux vidéo,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.