3 Juin 2018

Mali: L'ONU appelle au calme après de violents affrontements lors de manifestations à Bamako

Photo: Le Pays
Manifs de l'opposition

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a déclaré samedi suivre avec préoccupation l'évolution de la situation au Mali et les violents affrontements déclenchés par la tenue de manifestations de l'opposition le même jour dans la capitale Bamako.

Le chef de l'ONU a appelé « toutes les parties au calme et à la retenue » et a exhorté « les acteurs politiques et de la société civile à privilégier le dialogue pour maintenir un environnement propice à la tenue d'élections crédibles et transparentes ».

« Les Nations Unies sont prêtes à soutenir un règlement pacifique des différends entre les parties », a dit son porte-parole adjoint Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

Une séquence électorale va bientôt commencer au Mali, avec un scrutin présidentiel et des élections législatives prévues dans les mois à venir.

Le Secrétaire général s'est félicité lors de sa récente visite les 29 et 30 mai au Mali des avancées constatées dans la mise en œuvre de l'Accord pour la paix et la réconciliation nationale. « Il souhaite que cette dynamique positive se poursuive avec la tenue d'élections dans un climat apaisé », a dit son porte-parole adjoint.

« Le Secrétaire général déplore l'interdiction par le gouvernement de la tenue de manifestations des partis de l'opposition, rappelant l'importance d'un dialogue politique inclusif au Mali.

Il appelle également le gouvernement malien à assurer la protection des droits de l'homme fondamentaux et la liberté d'expression et de manifester pacifiquement, y compris dans le cadre de l'état d'urgence actuellement en vigueur », a-t-il ajouté.

En savoir plus

La police disperse une manifestation d'opposants à Bamako, des blessés

Ce samedi, les forces de l'ordre sont intervenues dans plusieurs secteurs de la capitale malienne et ont tué dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.