4 Juin 2018

Afrique: Le Nigeria a l'équipe la plus jeune de la CM 2018, selon une étude

Photo: Nigeria Football Federation
Super Eagles

Dakar — Avec une moyenne d'âge de 24,9 ans, l'équipe du Nigeria a l'effectif le plus jeune de la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet), selon une étude publiée par le Centre international d'étude du sport de Neuchâtel (Suisse).

La sélection nigériane conduite par l'Allemand Gernot Rohr comprend plusieurs joueurs âgés d'une vingtaine d'années. Il s'agit de l'ailier d'Arsenal, Alex Iwobi, buteur contre l'Angleterre (1-2), les deux joueurs de Leicester City, Wilfred Ndidi et Kelechi Iheanacho.

Ces chiffres n'ont pas l'heur de convaincre certains médias qui doutent de l'âge réel de ces joueurs nigérians soupçonnés quelquefois de fraude sur l'âge.

Le dernier numéro du mensuel "So Foot", citant un agent de joueurs congolo-brésilien du nom de Paulo Teixeira, attribue aux footballeurs nigérians l'invention de la formule "le moins 3", qui traduirait chez eux la tendance à réduire leur âge de trois ans.

Le mensuel cite des noms de légendes du football nigérian, dont Obafemi Martins, Nwanko Kanu et Taribo West, un ancien joueur de l'AJ Auxerre (France), parmi les joueurs soupçonnés d'avoir réduit leur âge. West, ancien défenseur des Super Eagles, a été dénoncé par le président du Partizan de Belgrade (Serbie), Zarko Zecevic.

Selon ce dernier, le footballeur nigérian a déclaré être âgé de 28 ans quand il rejoignait le club serbe, alors qu'il était en réalité proche de la quarantaine.

"Comme il jouait bien, je n'ai pas regretté de l'avoir acheté", a commenté le patron du Partizan de Belgrade.

Le Nigeria n'a pas cependant le monopole de la fraude sur l'âge des joueurs, qui concerne aussi des pays sud-américains.

Un célèbre footballeur brésilien évoluant dans le Calcio, dans les années 90, a déclaré avoir changé d'identité pour rester dans la tranche d'âge pouvant intéresser les recruteurs.

A la CAN 2011 des moins de 17 ans, au Rwanda, plusieurs sélections africaines, y compris celle du Sénégal, ont été obligées de remplacer des joueurs rattrapés par des analyses d'imagerie à résonance magnétique (IRM).

Les joueurs écartés de la compétition pour avoir dépassé l'âge requis avaient pourtant pris part aux éliminatoires.

La Confédération africaine de football déclare sur son site web avoir décidé d'instaurer l'IRM lors des tournois qualificatifs de la phase finale de la CAN des moins de 17 ans prévue en Tanzanie en 2019.

Lors de la dernière CAN des moins de 17 ans, à Niamey, l'utilisation de l'IRM avait contraint plusieurs sélections à recaler des joueurs jugés trop âgés pour cette compétition.

Pour la première fois, le Nigeria n'a pas pu se qualifier pour le carré d'as d'une phase finale de CAN, le continent africain étant représenté à la Coupe du monde des moins de 17 ans par le Ghana, le Mali, la Guinée et le Niger.

En savoir plus

Focus sur le Nigeria à la Coupe du monde 2018

En Russie, l'équipe du Nigeria disputera la sixième Coupe du monde de son histoire. Les Nigérians y… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.