4 Juin 2018

Congo-Kinshasa: Haut-Lomami - Les éléphants du parc Upemba detruisent les villages à Malemba-Nkulu

Les pachydermes ont envahi, les 2 et 3 juin, plusieurs localités de la zone, causant d'énormes dégâts et occasionnant un déplacement massif de la population en quête d'abris sûrs, a fait savoir le député provincial, Paul Ngoy Nsenga Binthelu.

Le Premier ministre Bruno Tshibala a récemment accordé une audience au député provincial du Haut-Lomami, Paul Ngoy Nsenga Binthelu, venu lui présenter le rapport de la commission qu'il préside, commission mise sur pied par l'Assemblée provinciale pour évaluer les dégâts considérables causés par des éléphants en divagation, plusieurs semaines auparavant dans le territoire de Malemba-Nkulu.

Alors que cette situation est encore sur la table du chef du gouvernement national qui avait souscrit pour une intervention urgente en faveur de la population victime des dégâts causés par ces éléphant, cet élu du peuple a indiqué que deux autres troupeaux d'une centaine d'éléphants en divagation, les 2 et 3 juin, ont occasionné d'autres importants dégâts dans le même territoire de Malemba-Nkulu, dans la chefferie de Kayumba, notamment aux villages de Bangwe, Kasenga, Mondwe Mukubu, Kitwia et sur la rive gauche, ainsi que dans le secteur de Mwanza, précisément à Seya.

La population a subi d'énormes pertes avec des champs détruits. En provenance du parc national Upemba, les pachydermes ont envahi plusieurs villages. Conséquence : des déplacements massifs de la population et naturellement la déperdition scolaire des enfants en quête d'abris sûrs avec leurs parents pour leur sécurité. « Les gardes-chasse de l'Institut congolais pour la conservation de la nature restent introuvables afin de refouler ces animaux dans le parc », a déploréPaul Ngoy Nsenga Binthelu.

Le député craint pour la population qui éprouve déjà de sérieuses difficultés, menacée par la précarité et par une calamité sociale, humanitaire et sanitaire qui pourrait subvenir dans cette partie du territoire national, étant donné que les sources de revenus de ce recoin du pays ont été totalement dévastées par les éléphants. La balle est dans le camp du gouvernement de la République afin de ramener la sécurité et la quiétude dans le chef de la population à travers une intervention urgente et efficace.

Réhabilitation des routes...

Dans un autre chapitre, Paul Ngoy Nsenga avait rendu, à Lubumbashi, une visite de travail à Oscar Mioka wa Sikatenda, coordinateur de la Direction provinciale des voies de desserte agricole.

Il lui avait parlé de 1 187 km prioritaires du réseau routier de desserte agricole à réhabiliter dans le Haut-Lomami, après la mission d'évaluation effectuée en 2017 par la Direction provinciale des voies agricoles qui est sous la tutelle de la Coordination provinciale du service du ministère national du Développement durable.

Il s'agit de 117 km à Malemba-Nkulu, de 421 km et vingt-six ponts dans le territoire de Kamina, de 279 km et seize ponts dans le territoire de Kabongo, de 225 km et treize ponts dans le territoire de Kaniama et de 87 km et neuf ponts dans le territoire de Bukama.

Notons que cette direction a pour mission la construction, la remise en état et pérenniser la praticabilité des routes d'intérêt local et, avec le concours de la Régie des voies fluviales, la réhabilitation et l'entretien des cours d'eau d'intérêt local destinés à promouvoir les échanges entre les territoires à forte production agricole et de centres de consommation.

Et en séjour à Kinshasa, l'élu du peuple a transmis au directeur général, Médard Ilunga Mwanga, de l'Agence congolaise des grands travaux, la situation des axes routiers prioritaires concernés par cette réhabilitation. C'était lors d'une séance de travail. Ce dernier a rassuré le député provincial sur le lancement incessant des travaux.

« Le désenclavement par la réhabilitation et l'entretien des routes va freiner l'exode rural de la population par la création d'emplois dans ces territoires du Haut-Lomami », a indiqué Paul Ngoy Nsenga Binthelu dans un entretien exclusif au Courrier de Kinshasa.

Congo-Kinshasa

Glencore annonce un accord pour régler le litige avec Dan Gertler

Glencore, le géant suisse du négoce des matières premières, a annoncé ce vendredi un… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.