4 Juin 2018

Burkina Faso: Moustiques OGM - Le Collectif citoyen pour l'agroécologie «en guerre» contre les «expérimentations hasardeuses»

A travers les slogans scandés et les différentes banderoles aux mains des manifestants, le message de cette marche était assez clair. « Nous comptons interpeller les autorités burkinabè sur le danger de l'aventure dans laquelle le Burkina est en train de se lancer », a déclaré Blandine Sankara, coordinatrice du collectif, organisateur de la marche.

Celle-ci ne manque pas de préciser : « Après le coton OGM, on passe à l'alimentaire avec le niébé BT et au sanitaire avec les moustiques génétiquement modifiés. Nous nous demandons quels peuvent être les impacts de tout cela ».

Après avoir arpenté des artères de la ville de Ouagadougou (de la place de la Nation au rond-point des Nations-Unies) le porte-parole du collectif, Ali Tapsoba a remis un mémorandum au ministère en charge de l'agriculture.

Selon M. Tapsoba, ce document remis aux autorités politiques contient, entre autres, leurs inquiétudes sur les OGM. Mais aussi, il s'agit d'une interpellation avec des démonstrations scientifiques à l'appui, sur les dangers auxquels sont confrontées les populations.

A en croire Ali Tapsoba, dans la mesure où « les autorités burkinabè envisagent sérieusement l'introduction du niébé BT, cela va engendrer une dépendance des communautés de base  les multinationales qui vont mettre la toxine dans ce BT vont contrôler la technologie et elles vont les vendre aux communautés de base ».

A l'instar de ses compagnons de lutte, le porte-parole du CCAE en appelle à « plus de responsabilité ». « Nous ne pouvons pas laisser des apprentis sorciers continuer à mener des expérimentations hasardeuses et coûteuses, aux conséquences improbables pour l'homme, les animaux et l'environnement », a-t-il martelé.

Cette marche meeting a connu la participation de délégations ivoiriennes, béninoises, maliennes, sénégalaises et françaises.

Burkina Faso

Remise à plat des salaires - 29 000 F CFA de plus pour 80% des fonctionnaires

La clôture des travaux de la conférence des forces vives sur la rationalisation du système de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.