5 Juin 2018

Centrafrique: L'ONU condamne une attaque qui a causé la mort d'un Casque bleu et blessé sept autres

Photo: Photo ONU/Catianne Tijerina
Des Casques bleus de la MINUSCA lors d'une patrouille à Bangui (archives).

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a condamné fermement lundi l'attaque perpétrée le 3 juin par des éléments armés contre une patrouille de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dans l'ouest du pays.

L'attaque a conduit à la mort d'un Casque bleu de Tanzanie et en a blessé sept autres. Cela porte à quatre le nombre de Casques bleus tués dans des attaques ciblées en République centrafricaine depuis janvier 2018.

Le Secrétaire général a rendu hommage « à tous les hommes et femmes courageux qui ont fait le sacrifice ultime pour la paix en République centrafricaine ». Il a présenté ses plus sincères condoléances à la famille de la victime ainsi qu'au gouvernement tanzanien et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

« Le Secrétaire général rappelle que les attaques contre les forces de maintien de la paix des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre et que des sanctions peuvent être appliquées contre leurs auteurs », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Il exhorte les autorités de la République centrafricaine à ne ménager aucun effort pour les identifier et mener des enquêtes, afin de les traduire rapidement en justice ».

Le chef de l'ONU a réaffirmé son « soutien indéfectible » à la MINUSCA dans ses efforts pour protéger les civils et stabiliser la République centrafricaine.

Centrafrique

Paris, Washington et Londres s'opposent à la livraison d'armes chinoises

Le gouvernement centrafricain devra attendre encore un peu. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France se sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.