5 Juin 2018

Afrique Australe: COSAFA - L'Afrique du Sud et le Botswana se hissent en finale

Photo: cafonline
Cosafa 2018

L'Afrique du Sud avait besoin de sortir un gros match. Cela pour se rattraper après la déconvenue subie contre Madagascar en quart de finale. Le message a été bien reçu par les hommes de Stuart Baxter qui ont été reversés dans le Plate.

Dans cette demi-finale, les Bafana Bafana étaient opposés à la Namibie. Ils ont tout simplement été étincelants en s'imposant 4-1 devant le champion de 2015.

Il faut dire que l'Afrique du Sud n'avait pas le choix s'il voulait redorer son blason. Pourtant rien ne laissait présager ce score fleuve, les Brave Warriors se montrant dangereux dès les premiers instants de la rencontre. Mais un penalty changera la donne.

Les Sud-Africains ont, en effet, bénéficiés d'un penalty à la 24eminute et Aubrey Modiba allait aisément tromper le portier namibien. Le 2-0 arrivait quatre minutes plus tard quand Lebohang Maboe profitait d'un mauvais positionnement de la défense pour aggraver le score. Le match n'était pas fini car les Namibiens, par l'entremise de Deon Hotto réduisait le score.

Ce n'était que partie remise pour l'hôte de la compétition qui inscrivait un nouveau but à la 39eminute grâce au double de Maboe. Le calvaire des Namibiens s'achevait peu avant l'heure de jeu après un but du capitaine Xulu.

Formation accrocheuse

L'Afrique du Sud affrontera le Botswana en finale du Plate. Les Zèbres se sont offerts une courte mais précieuse victoire contre une formation du Swaziland accrocheuse (2-0). Le premier but de la rencontre a été inscrit à la 8eminute par Tshepo Maikano. Il aura fallu attendre la 90eminute pour que le score ait plus d'ampleur grâce notamment au but de Gape Mohutsiwa.

Ces deux réalisation ont été suffisants pour envoyer les Botswanais dans l'ultime joute du tournoi. Pour, les Swazilandais n'ont jamais rien lâchéprenant notamment d'assaut les cages gardées par Knowledge Sandanezwe sans pouvoir recoller au score. Au contraire ce sont

L'invitésurprise àce stade de la compétition demeure Madagascar. Mais a bien y voir, les Malgaches, qui affrontent la Zambie aujourd'hui dans la première demi-finale, ne font que suivre une certaine logique, eux, qui avaient défiétout logique en 2015 pour se hisser jusque sur la troisième marche du podium.

Cet exploit de 2015, les Barea veulent une nouvelle fois le répéter. Quoi de mieux pour atteindre ce but que d'avoir un grand bol de confiance. Cette confiance justement, la Grande ile l'a acquise en remporter le quart de finale les opposants àl'Afrique du Sud, le pays hôte.

Visage conquérant

Après ce coup de maitre, ils peuvent envisager la suite de la compétition plus sereinement. Pas de blesséàdéplorer dans la formation de Franklin Andriamanarivo pour le moment.

Leur adversaire, en l'occurrence la Zambie, a eu recours aux tirs au but pour arriver jusque-là. Désormais, il faudra montrer un plus beau visage pour espérer passer contre les Barea. Les deux adversaires ne se sont affrontés qu'a une reprise dans la compétition pour une victoire zambienne.

L'autre demi-finale mettra aux prises le Lesotho au Zimbabwe. Le premier est la seule formation à être parvenu à s'imposer en 90 minutes, ne passant pas par la case tirs au but. Le Lesotho a pris la mesure du Swaziland en quart mais n'a pas su montrer un visage conquérant en s'imposant sur le plus petit des scores.

Le Lesotho et le Zimbabwe, le champion en titre, se sont rencontrés à sept reprises. Le Lesotho peut déjà trembler avant cette rencontre car il n'a jamais battu le Zimbabwe. Ce dernier s'est imposé à six reprises et compte aussi un match nul.

Afrique du Sud

Coopération internationale - L'Afrique du Sud en prospection

Le ministre de l'Economie a reçu une délégation sud-africaine désirant investir dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.