7 Juin 2018

Somalie: Le Conseil de sécurité salue les progrès accomplis par le gouvernement dans ses réformes

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité ce jeudi des progrès accomplis par le gouvernement fédéral somalien dans ses réformes dans le secteur de la sécurité comme sur les plans économique et politique.

Dans une déclaration publiée par sa Présidence, le Conseil a salué la reprise du dialogue de haut niveau entre le gouvernement fédéral somalien et les États membres de la fédération visant à permettre la réalisation de nouveaux progrès concernant notamment le partage du pouvoir et des ressources, la révision de la Constitution, le fédéralisme budgétaire, les préparatifs des élections qui se tiendront en 2020/2021, l'appui aux forces de sécurité régionales et la dernière étape de l'élaboration du modèle fédéral de système judiciaire et pénitentiaire.

Dans ce contexte positif, les membres du Conseil se sont toutefois dit préoccupés des combats survenus récemment dans la région de Sool, dans le nord de la Somalie, et ont prié instamment les parties de respecter sans retard l'engagement qu'elles ont pris auprès de leurs partenaires internationaux de cesser immédiatement les hostilités et d'engager le dialogue.

Le Conseil de sécurité a réaffirmé son attachement à la souveraineté, à l'intégrité territoriale, à l'indépendance politique et à l'unité de la Somalie. Il a noté avec préoccupation que des pressions internes et externes risquent de porter atteinte à l'unité politique de la Somalie.

Le Conseil a souligné l'importance d'une participation pleine et effective, sur un pied d'égalité, des femmes au processus de règlement politique et à tous les efforts déployés pour maintenir et promouvoir la paix et la sécurité. Il a exhorté le gouvernement fédéral somalien et les États membres de la fédération à continuer de promouvoir une plus large représentation des femmes, et une participation accrue de celles-ci, à tous les niveaux de décision, aux institutions somaliennes.

Une situation humanitaire préoccupante

Les membres du Conseil se sont déclarés gravement préoccupés par la menace constante que représentent les Chabab et se sont félicités des progrès récemment accomplis quant à l'élaboration d'un plan de transition assorti de conditions et d'un calendrier précis prévoyant que les responsabilités en matière de sécurité de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) seront progressivement transférées aux institutions somaliennes chargées de la sécurité.

Enfin, le Conseil de sécurité s'est déclaré profondément préoccupé par la situation humanitaire qui règne en Somalie, notamment le risque perpétuel de famine et les conséquences des récentes inondations. Il s'est aussi dit préoccupé par toutes les violations du droit international humanitaire, les violations des droits de l'homme et les atteintes à ces droits commises en Somalie, notamment la pratique persistante de l'enlèvement et de l'emploi d'enfants soldats et des violences sexuelles et sexistes.

La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques, Rosemary DiCarlo, se trouvait ce jeudi dans la capitale somalienne Mogadiscio, où elle a rencontré des représentants du gouvernement, dont le Président du gouvernement fédéral, Mohamed Abdullahi Mohamed Farmaajo.

S'exprimant à la Villa Somalia après sa rencontre avec le Président, Mme DiCarlo a déclaré que le but de sa première visite sur le terrain depuis sa nomination en tant que Secrétaire générale adjointe était de soutenir les processus politiques et de paix en cours dans le pays et voir comment l'ONU peut aider au mieux la Somalie à surmonter les défis humanitaires, sécuritaires et politiques.

« La Somalie est à un tournant critique. Les progrès concernant la révision constitutionnelle pourraient mener à une percée. L'unité des Somaliens est essentielle pour faire avancer le fédéralisme, réduire la violence, vaincre l'extrémisme, relever les défis humanitaires et apporter de réels avantages à la population », a ajouté la Secrétaire générale adjointe.

Somalie

La tension reste vive entre le Somaliland et le Puntland

La tension reste vive entre le Somaliland, territoire qui s'est autoproclamé indépendant en 1991, et le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.