8 Juin 2018

Afrique: Yanissou, Marwa, Dembele - Des arbitres épinglés par le scandale de corruption

Le scandale de corruption dans le football ne touche pas que le Ghana. Dans un second document, le journaliste Anas Aremeyaw Anas a dévoilé une autre facette du fléau touchant le football continental dans son ensemble. On y retrouve plus de 100 officiels de matchs de football qui ont touché de l'argent pour fausser le résultat de plusieurs rencontres.

Parmi eux, Denis Dembélé. L'Ivoirien a touché 700 dollars pour la rencontre Aduana Stars - Entente Sétif du tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF. Le match s'est sanctionné par une victoire des Ghanéens 1-0.

Autre officiel en noir, Range Marwa. Le Kenyan a été pris par la patrouille pour 600 dollars lors d'un match du CHAN 2018. Il y a officié, en assistant, trois rencontres: Maroc 4-0 Mauritanie, Soudan 0-0 Maroc et la finale Maroc-Nigéria (4-0). Sélectionné pour la prochaine Coupe du monde, il s'est retiré il y a une semaine.

Au tournoi des nations de l'UFOA en septembre 2017 à Cape Coast, le Gambien Ebrima Jallow a été approché pour une rencontre entre le Ghana et le Mali pour 500 dollars. Il a annoncé son retrait de l'arbitrage le temps des enquêtes.

Dans le document, on retrouve également Bebou Yanissou. L'arbitre togolais a également accepté des pots-de vin lors de rencontres au tournoi de l'UFOA 2017 au Ghana.

Cameroun

Tonnerre-Canon - Un derby au parfum d'antan

La rencontre de la 21e journée de MTN Elite Two a tourné à l'avantage des Kalara boys jeudi dernier… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.