10 Juin 2018

Tchad: La grogne des professions libérales du secteur judiciaire se poursuit

Au Tchad, les professions libérales du secteur judiciaire maintiennent la pression sur les autorités pour faire juger les auteurs de la fusillade en direction du palais de justice de Doba.

Il s'agit de l'ancien gouverneur et des responsables de la gendarmerie de cette région du Tchad qui ont tiré sur le véhicule d'un avocat qui venait de récupérer des prisonniers libérés par la justice.

Tout le personnel judiciaire s'est mis en grève depuis dix jours pour protester et, malgré le limogeage du gouverneur, avocats, huissiers et notaires n'entendent pas reprendre le travail tant que lui et ses complices ne sont pas traduits en justice.

L'ancien gouverneur de la région du Logone oriental, Adam Nouki Charfadine, a été limogé de son poste, mercredi 6 juin. Cet acte du chef de l'Etat a été interprété comme une réponse à la grève des magistrats, avocats, huissiers et notaires qui sont vent debout contre cet administrateur qui a fait attaquer le palais de justice de Doba pour capturer des citoyens libérés par une décision de justice.

Cependant, pour les professionnels de la justice, le gouverneur et les responsables de la gendarmerie de cette ville du sud du Tchad doivent être rapidement être mis à la disposition de la justice.

« Aujourd'hui, ils ont tiré au palais de justice. Demain, ils iront tirer à l'Assemblée nationale et les jours suivants, ils vont tirer à la présidence de la République. Est-ce que ça doit attendre ? Est-ce que le gouverneur, le commandant de Légion, son adjoint et le commandant de la compagnie bénéficient de l'immunité ou bien sont- ils tellement puissants ? Quel que soit votre groupe, un Etat est au-dessus de toute corporation, de tout groupuscule », a tenu à souligner Maitre Alain Kagonbe, du barreau de l'ordre des avocats.

Au cours de la conférence de presse donnée samedi, avocats, huissiers et notaires ont maintenu leur mot d'ordre de grève, à la suite des magistrats. Une posture qui compromet la tenue de la première cession criminelle de l'année qui devrait démarrer lundi 11 juin.

Tchad

Remaniement du premier gouvernement de la 4e République

La nouvelle équipe de l'exécutif formée par le président Idriss Déby Itno compte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.