10 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Transports à Abidjan - Une société arrive avec 1000 «bus à haut niveau de service»

Dans le secteur des transports abidjanais, une nouvelle société arrive avec des «bus à haut niveau de service ou en Anglais Bus rapid transit (Brt)». Il s'agit de l'opérateur SCANIA qui a présenté son projet au ministre de l'Economie et des Finances, Adama Koné, le jeudi 7 juin 2018 à Abidjan-Plateau.

A terme, SCANIA a prévu de livrer 1 000 bus à la Côte d'Ivoire. Dans le cadre de la phase pilote, l'entreprise envisage d'acheminer 500 d'entre eux à Abidjan «d'ici quelques années».

Les Brt, selon le groupe, sont en fait «des bus qui circulent sur des voies dédiées ». Pour y parvenir, la société ambitionne dans un premier temps de « réaliser rapidement des infrastructures » avec des investissements.

L'objectif, pour le Directeur général Afrique de l'Ouest, Fredrik Morsing, est de « rendre les transports en commun plus intéressants que les véhicules privés.

Il faut que les gens laissent leurs voitures à la maison quand ils veulent se déplacer. C'est ce qui se passe dans les grandes villes du monde ».

Et d'ajouter : « Demain, on ne pourra plus rouler en voiture. Ce temps est passé. J'espère qu'Abidjan, la plus grande ville de la Côte d'Ivoire, va emprunter ce chemin ».

Le ministre de l'Economie et des Finances a suggéré à son hôte du jour de prendre en compte deux éléments dans l'implémentation du projet : « le besoin de mobilité et le besoin de modernité ».

Cote d'Ivoire

Entretien avec Koné Brahima Yves (Dg du Conseil du Café-Cacao)

En tant que Conseil, nous voulons superviser ce qui se passe dans ce secteur, de manière à appliquer… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.