11 Juin 2018

Ile Maurice: Les défenseurs des droits humains rendent hommage à Gaëtan Mootoo

L'annonce de la disparition brutale de Gaëtan Mootoo, chercheur à Amnesty Internatinal pendant plus de trente ans, dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, a bouleversé la communauté des défenseurs des droits humains. Ses obsèques auront lieu ce lundi 11 juin au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Ceux qui ont bien connu le Franco-Mauricien tiennent à lui rendre un dernier hommage.

Parmi ceux qui saluent aujourd'hui la mémoire de cette figure de la lutte pour les droits de l'homme en Afrique, Alioune Tine, défenseur sénégalais des droits humains et directeur régional d'Amnesty international pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre estime que Gaëtan Mootoo était un « monument », un grand « humaniste » et un « bouclier contre l'arbitraire ».

C'était un humaniste dans le sens le plus positif et le plus noble du terme. C'était un bouclier contre l'arbitraire, contre la tyrannie. Tous les problèmes de droits humains, de justice, en Côte d'ivoire, en Guinée Conakry, pratiquement partout, sur toutes les questions sur lesquelles aujourd'hui se penche la Cour pénale internationale en Afrique de l'Ouest, vous avez les recherches de Gaëtan Mootoo. C'est vraiment un monument que nous avons perdu, de mon point de vue.

L'homme politique malien, Tiébilé Dramé, actuel président du Parti pour la renaissance nationale (Parena) avait travaillé pendant plusieurs années au Secrétariat international d'Amnesty International à Londres avec Gaëtan Mootoo. Ils étaient restés en contact depuis. Pour lui, l'Afrique de l'Ouest a perdu un grand acteur des évolutions démocratiques.

Gaëtan Mootoo a joué un rôle important dans l'évolution politique de l'Afrique, par ses prises de position, par son insistance à respecter la liberté d'expression, la liberté de manifestation pacifique, la liberté d'opinion. Par son engagement auprès des victimes de la répression, par son engagement pour amener les gouvernements à être respectueux des engagements qu'ils ont pris dans le cadre de traités internationaux et dans le cadre de leurs Constitutions.

Ile Maurice

Le pays veut mettre en vente sa citoyenneté pour un million de dollars

Il sera bientôt possible d'obtenir la nationalité mauricienne pour un million de dollars américains… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.