11 Juin 2018

Burkina Faso: Projet d'aménagement paysager de l'avenue Kwame Nkrumah - Redonner à la plus belle avenue de Ouaga, son lustre d'antan

Dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de l'environnement, la mairie de la ville de Ouagadougou, en collaboration avec l'institution bancaire ECOBANK, a organisé le samedi 9 juin dernier, une cérémonie de plantation d'arbres sur tout le long du terre-plein central de l'Avenue Kwame Nkrumah.

L'avenue Kwame Nkrumah est en train de redorer son image après les attaques terroristes dont elle a été victime ces derniers mois. Doucement, elle se refait belle et digne pour une hygiène de vie des populations et aussi pour relever les grands défis organisationnels à venir.

C'est ainsi que profitant de la commémoration de la Journée mondiale de l'environnement, la mairie de la ville de Ouagadougou, en collaboration avec son partenaire Ecobank, a procédé le samedi 9 juin dernier au lancement d'un vaste projet d'aménagement de l'avenue Kwame Nkrumah.

Prenant la parole à cette occasion, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, a indiqué que cette journée est l'occasion pour la commune de Ouagadougou de lancer la mise en œuvre du plan de réaménagement de l'avenue Kwame Nkrumah car, a-t-il soutenu, cette avenue ne doit pas mourir.

Ce plan qui a été élaboré avec la participation d'ECOBANK se déclinera en trois étapes dont la première consistera au reverdissement de l'avenue Kwame Nkrumah avec la plantation d'arbres et de fleurs le long des terre-pleins centraux.

« Par la suite, nous allons faire une opération de pavage des bordures des terre-pleins centraux sur une longueur de 2 km, c'est-à-dire sur toute l'avenue Kwame Nkrumah. La troisième étape sera consacrée au renforcement de l'éclairage de la voie par le remplacement des poteaux électriques avec des lampadaires au design adapté à l'avenue Kwame Nkrumah », a martelé le maire Armand Béouindé.

La journée du samedi 9 juin qui a consisté à mettre en terre 200 pieds de palmiers dattiers et 100 pieds de bougainvilliers qui participent, selon le maire, à une redynamisation de la plus belle avenue de Ouagadougou. « Ces espèces ont été choisies pour leur esthétique et leur résistance aux rudes conditions », a-t-il affirmé.

Le maire Armand Béounidé n'a pas manqué de saluer et de féliciter vivement la direction d'ECOBANK pour son engagement à faire aboutir cette initiative. Il a exhorté les autres entreprises citoyennes à lui emboîter le pas. Il s'est par ailleurs engagé à créer une brigade spéciale qui s'attèlera à la sécurisation entière de l'opération.

Quant au directeur général d'ECOBANK, Cheick Travaly, il a justifié le choix de l'avenue Kwame Nkrumah par la contribution de son institution à faire revivre cette avenue qui a été durement éprouvée après les attaques terroristes qui ont endeuillé notre pays. « Nous avons constaté que cette avenue était en train de mourir.

D'où notre volonté de la faire revivre avec cette cérémonie de plantation d'arbres qui va sans nul doute contribuer à redonner une fière allure à cette belle avenue », a-t-il conclu.

Burkina Faso

Remise à plat des salaires - 29 000 F CFA de plus pour 80% des fonctionnaires

La clôture des travaux de la conférence des forces vives sur la rationalisation du système de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.