11 Juin 2018

Gabon: Pour l'édition 2017-2018, du concours nationale...

Pour l'édition 2017-2018, du concours nationale de la Mini-Entreprise, organisé par JA Gabon, c'est JERI ENTREPRISE du Cours Secondaire Ambourouet qui a remporté le premier prix pour son projet fabrication des pare-soleils à base de cartons recyclés. La cérémonie de clôture s'est tenue Le 09 juin dernier à Arambo.Plusieurs jeunes entrepreneurs des lycées et collèges de Libreville et d'autres capitales provinciales du Gabon ont pris part à cette compétition nationale.

La finale de la Compétition nationale de la Mini-Entreprise 2017-2018, organisée par JA Gabon, a connu ses trois heureux gagnants. Plus d'une dizaine de prétendants pour trois places sur le podium. C'est finalement le Cours Scolaire Ambourouet qui a ravi la première place avec une somme de 1.000. 000fcfa en poche. Il l'emporte grâce à sa fabrication de lampe torche,faite à base de bouteilles plastique.Le lycée Mabignath quant à lui, occupe la deuxième place avec 500.000fcfa. La troisième place, elle a été de nouveau occupée par le Cours Secondaire Ambourouet avec une somme de 300.000fcfa empochée. Il était question non seulement de défendre son produit devant les membres du jury, mais également de les exposer au public venu pour la circonstance.

Le Cours scolaire Ambourouet succède au lycée public d'Oloumi. C'était aussi l'occasion pour la Présidente de JA Gabon, Mme Garigues, de les magnifier. « Je voudrais profiter de cette belle rencontre pour célébrer l'équipe d'Oloumi qui a remporté l'an dernier ce concours. Elle a prouvé en Afrique du Sud que le Gabon est entreprenant. C'est l'occasion donné pour leur rendre un vibrant hommage ».JERI entreprise du Cours Ambourouet représentera le Gabon à Accra au Ghana lors de la compétition régionale en décembre 2018

Convaincue de la prestation des jeunes, la Présidente de JA/Afrique, B. Elisabeth n'a pas manqué de souligner leur génie créatif. Fière de leur détermination, elle a tenu à le leur faire savoir « Vous avez détecté un problème et trouver des solutions. Certains d'entre vous avez vu. Vous avez appris comment devenir entrepreneur. C'est un exercice fastidieux. Il faut avoir à l'esprit que vous pouvez gagner comme vous pouvez perdre. C'est parfois lorsqu'on perd, qu'on apprend le plus. Mais perdre ne veut pas dire que c'est la fin. Perdre, c'est peut-être le début de la réussite d'un autre challenge. Toute compétence acquise vous aidera dans la vie. Apprendre à parler en public est un atout. La jeunesse que vous est une opportunité pour le Gabon » conseille-t-elle aux jeunes entrepreneurs des lycées et collèges venus compétir.

Pour sa part, Carmen Ndaot, ministre en charge de l'Industrie et de l'Entreprenariat a encouragé les jeunes de la Mini-Entreprise à se battre pour être des exemples à suivre. S'inscrivant dans la même optique que la Présidente de JA/Afrique, elle estime que ces jeunes venus concourir, ont tous du talent. « En chacun de vous sommeille un esprit de leader. Vous avez du talent. Il faut l'exploiter au maximum et vous deviendrez vous-même, non seulement créateur d'une entreprise, mais également le manager principal de votre propre société. Il faut être endurant pour entreprendre. Il faut aiguiser son esprit et se battre pour aller de l'avant. Ne soyez pas effrayés par les échecs. Ils vous apprendront à ne plus échouer » affirme t-elle.

Plusieurs lycées de l'intérieur du pays ont pris part à ladite compétition.Il s'agit du Lycée d'Etat de Franceville, d'Oyem,de Port-Gentil et celui du lycée technique de Tchibanga.Il y avait également les expositions des produits fabriqués par les jeunes entrepreneurs.

Gabon

Journée de l'enfant - L'ALCR attire l'attention sur les crimes rituels

Ce samedi 16 juin, le Gabon célèbre la journée de l'enfant africain. L'Association de lutte contre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.