11 Juin 2018

Congo-Brazzaville: Denis Sassou N'Guesso - "Le sommet sino-africain devrait agrandir les perspectives de la coopération entre l'Afrique et la Chine"

Dans la perspective du Forum Chine Afrique prévu en septembre, le président de la République du Congo s'est prêté aux questions du bureau de l'Agence Chine nouvelle à Brazzaville. Il se félicite de la coopération sino-congolaise et se dit confidant des attentes de ce sommet qui devrait favoriser l'agrandissement des perspectives de la coopération sino-africaine.

Le chef de l'Etat congolais a estimé que l'installation de la Banque sino-congolaise pour l'Afrique (BSCA), inaugurée en avril dernier à Brazzaville, est une bonne décision dans le cadre de la coopération, précisant que cette institution financière à capitaux mixtes (congolais et chinois) est un important vecteur de développement.

Avec une vocation africaine, sa création justifie la volonté du président chinois et des dirigeants africains à renforcer la collaboration dans tous les domaines, et la banque en fait typiquement partie, a rappelé le président congolais. Erigé au centre de Brazzaville, a-t-il dit, l'immeuble de cette banque apporte "un plus à l'image" de la capitale congolaise, mais aussi contribue, depuis son fonctionnement, à la création d'emplois tout en assurant à la population locale un accès simplifié aux services bancaires.

Se félicitant, par ailleurs, de l'oeuvre de la Chine pour la construction de la route nationale n°1, Denis Sassou N'Guesso a précisé que sa réalisation est la concrétisation du vieux rêve de relier Pointe-Noire à Brazzaville. "C'est un exploit auquel beaucoup de gens ne croyaient pas au départ", a souligné le président de la République.

"Cette route, reliant le port en eaux profondes de Pointe-Noire et la ville de Brazzaville sur les rives du fleuve Congo, favorise la circulation des personnes et des biens, ce qui a une importance économique, sociale et culturelle immense", a précisé le chef de l'Etat, invitant, en outre, les entreprises chinoises à s'installer dans la Zone économique spéciale de Pointe-Noire, un projet qui s'inspire de l'expérience de réforme chinoise, porteuse d'espoir dans le processus d'industrialisation du Congo.

S'agissant du partenariat avec la Chine, le Congo, à travers son premier citoyen, souhaite qu'il couvre tous les domaines d'activités pour lesquelles toutes les conditions sont réunies pour que les sociétés chinoises opèrent au Congo dans une compétition saine.

"Au regard des efforts du gouvernement visant à améliorer le climat des affaires, les sociétés chinoises trouveront leur compte et sont donc invitées à investir au Congo dans le cadre de la coopération sino-congolaise", a rappelé Denis Sassou N'Guesso.

Evoquant, en prelude au Forum Chine-Afrique prévu en septembre, les attentes des peuples chinois et africains, il a estimé que les principaux axes de la coopération sont suivis si l'on passe en revue les rapports entre l'Afrique et la Chine dont la coopération est fortement fondée sur "l'amitié sincère" et le "respect réciproque".

"La coopération sino-africaine est sur la bonne voie. Le sommet sino-africain devrait donc permettre d'agrandir les perspectives de la coopération entre l'Afrique et la Chine", a-t-il conclu.

Congo-Brazzaville

Des milliers d'élèves passent le Certificat d'études primaires élémentaires

Les épreuves écrites se sont déroulées ce 22 juin sur toute l'étendue du territoire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.